Burkina Faso : Les radiés veulent rejoindre le front

Des militaires, gendarmes et policiers radiés lors des mutineries de 2011 ont participé à la marche de l’opposition politique sur la dégradation de la situation sécuritaire.

Ils ont lancé un appel à chef de l’Etat. Ils veulent rejoindre leurs frères d’armes au front et souhaitent donc leur réintégration dans les rangs des forces de défense et de sécurité (FDS).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page