Burkina Faso : Quatre agents de santé libérés après 3 mois de captivité

Cinq personnes qui avaient été enlevées il y a trois mois à Mansila dans la province du Yagha (Région du Nord) par des Hommes armés non identifiés (HANI) ont été libérés dans la nuit du 12 au 13 juin 2021 par leurs ravisseurs, a informée l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

Cinq (05) hommes dont l’Infirmier chef de poste (ICP), un agent itinérant de santé, un infirmier d’Etat, un ambulancier et un jeune de la commune de Mansila avaient été capturés à Massila le 18 mars 2021 par des HANI. Après trois mois de captivité, ils ont été libérés dans la nuit du 12 au 13 juin 2021, a-t-on appris auprès de nos confrères de l’AIB.

C’est autour du village de Tiabagou à 13 km au Sud-Est de Mansila que les HANI ont décidé de libérer de leurs captifs. Ces derniers qui sont « amaigris » mais bien portant selon l’AIB, ont dû parcourir une cinquante de km afin de pouvoir rejoindre Sebba.

En rappel, pendant l’enlèvement le 18 mars 2021, les agents de santé étaient au nombre de six dont deux femmes. Les ravisseurs après avoir retiré les téléphones portables de ces dernières, les avaient libérées le même jour avant de prendre la direction de la brousse avec les autres captifs. Les deux dames avaient pu rejoindre Sebba ce même jour, saines et sauves.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page