Démolition d’une mosquée à Pazzani : Le gouvernement decide d’attribuer le terrain litigieux à la Fédération des associations islamiques du Burkina

Pendant le mois d’octobre 2020, suite à l’exécution d’une décision de justice, une mosquée a été détruite à Pazzani dans l’arrondissement 09 de la commune de Ouagadougou.
Ce litige qui a l’origine opposait deux individus a créé une crise qui a eu des effets sur sur le climat social et a des répercussions au sein de la population, selon le ministre de l’administration territoriale dans un communiqué publié ce 06 mai 2021.
Selon Clément Sawadogo « l’évolution de la crise ayant permis au gouvernement de mieux cerner les circonstances dans lesquelles celle-ci a éclaté et les enjeux qui l’entourent » a décidé d’exproprier le terrain litigieux pour cause « d’utilité publique. Aussi, le gouvernement a décidé d’attribuer le terrain litigieux à la Fédération des Associations Islamiques du Burkina Faso (FAIB) « à l’effet de permettre la réalisation de toute infrastructure ou toute activité en faveur de la communauté islamique ».
Enfin, selon Clément Sawadogo, le gouvernement a décidé de céder un autre terrain à Monsieur Ouédraogo Jacques, attributaire légal du terrain litigieux « en guise de compensation ».
Par ailleurs, le gouvernement dans son communiqué a invité chaque Burkinabè au respect strict de la législation et de réglementation en matière foncière « quel que soit le motif invoqué ».
Également, le gouvernement a appelé à la retenue et à la responsabilité individuelle de chacun dans le but de préserver la paix et la cohésion sociale.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page