Burkina Faso : 8 morts dans une attaque sur le trajet Tanwalbougou-Boulibouri

Les Forces Armées Nationales (FAN) du Burkina Faso ont livré le point à travers un communiqué publié ce 12 avril 2021, sur ce qui s’est passé de leur côté durant la semaine du 5 au 11 avril 2021, notamment des opérations de sécurisation qu’elles ont pu mener. On compte une attaque avec des pertes en vies humaines, des activités civilo-militaires et une tournée effectuée par le ministre de la défense, Chérif Sy pour encourager des corps habillés.

Entre le lundi 5 et le dimanche 12 avril 2021, il y a eu du mouvement du côté de l’armée. Ainsi, le 5 avril, une patrouille du Peloton de Sécurité Routière (PSR) de la Gendarmerie de Tanwalbougou, appuyée par des Volontaires de Défense de la patrie (VDP), a été attaquée par des individus armés, à 10 km de Tanwalbougou sur l’axe Tanwalbougou-Boulibouri.

Trois (3) gendarmes et cinq (5) volontaires y ont laissé leurs vies, tandis que sept (7) éléments  ont été blessés. Ces derniers ont reçu des soins. « Des unités ont immédiatement été déployés dans la zone pour des opérations de ratissage aux fins de retrouver les assaillants », est-il mentionné dans le communiqué.

Des consultations et des soins gratuits aux populations

A la date du huit (8) avril, le détachement militaire de Thiou dans la province du Yaten­ga a initié une action civilo-militaire au bénéfice des populations sous la coordination de l’Etat-Major Tactique 1 (EMT 1). Avec l’aide des populations, ils ont d’abord nettoyé les alentours du centre médical de Thiou.

Ensuite, les équipes médicales des Forces Armées Nationales ont fourni des consultations et des soins gratuits aux populations. « Ces actions visent à ren­forcer les liens entre les populations et les unités engagées dans la sécu­risation du territoire », a expliqué l’armée.

Le ministre de la Défense en tournée

Entre le sept (7) et le dix (10) avril 2021, Chériff Sy, le ministre de la Défense, a effectué une tournée dans plu­sieurs détachements, afin de prendre connaissance des difficultés rencontrées par « les Hommes » et galvaniser ces derniers. Il s’est rendu à Kaya, à Dori, à Gorom, à Djibo, à Gaskindé, à Bourzanga et à Ouahigouya.

En plus de ces différentes actions, l’armée a poursuivi selon le communiqué du chef d’état-major, ses activités d’aide à la réinstallation des personnes déplacées internes dans certaines localités ainsi que ses opérations de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page