Burkina Faso : Plus de 5 millions de tonnes de céréales produites en 2020

Le conseil des ministres s’est tenu ce 03 février 2021 au palais présidentiel de Kossyam sous la présidence du Chef de l’état Roch Kaboré. Au cours de ce conseil, le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation a fait le bilan de la campagne agricole écoulée.

Selon le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo, la production agricole 2020-2021 couvre entièrement les besoins de la population en nourriture car étant excédentaire. En effet, la production globale s’élève à 5 millions 179 mille tonnes de céréales avec un excédent de 109 000 tonnes de production, selon lui. Ce résultat a été obtenu malgré une baisse de 181 000 hectares des surfaces exploitables soit 4%.

Même si la production globale est satisfaisante, force est de reconnaitre qu’il existe des provinces déficitaires notamment 15 provinces sur les 45 qu’en compte le Burkina Faso. 09 provinces sont en équilibre et 21 provinces sont excédentaires.

Afin qu’aucune partie de la population ne puisse pas manquer de nourriture, le ministre de l’agriculture a fait savoir que selon l’orientation du président du Faso, les zones excédentaires vont servir à approvisionner permanemment les zones déficitaires. C’est dans cette optique que les boutiques SONAGES vont ouvrir d’ici le mois de mars 2021 afin que les populations puissent avoir accès aux céréales surtout dans les zones ayant connu des mauvais résultats pendant la campagne.

Selon le ministre les zones avec les résultats déficitaires sont essentiellement les localités situées dans les régions du nord, du Sahel, de l’Est et du Centre-Nord. Il s’agit essentiellement des zones qui sont confrontées à l’insécurité née des actions des groupes terroristes.

Selon le ministre Salifou Ouédraogo, des actions sont en cours afin de permettre aux personnes déplacées internes, de mener des activités agricoles pendant la saison sèche afin de les permettre d’avoir des revenus et avoir de la nourriture en plus de ce que le gouvernement compte mettre leur disposition de façon permanente.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page