Burkina Faso : 1 074 993 déplacés internes au 31 décembre 2020

Le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) a recensé, à la date du 31 décembre 2020, 1 074 993 Personnes déplacées internes au Burkina Faso. Cette situation est principalement dûe au terrorisme.

Le nombre de Personnes déplacées internes au Burkina Faso a encore connu une augmentation malgré les efforts pour le retour de celles-ci dans leurs localités de départ.

A la date du 31 décembre 2020, le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) a recensé 1 074 993 déplacés internes dont environ 77% ont été enregistrés sur une base individuelle.

De façon éclatée, on note une augmentation de 2,40% par rapport à la publication du 10 novembre 2020 (1 049 767 individus).

Composée de 53% de femmes contre 47% d’hommes, cette population compte environ 54% d’individus de moins de 15 ans.

Entre décembre 2019 et décembre 2020, le nombre de personnes déplacées a connu une augmentation d’environ 92%, passant de 560 033 individus à 1 074 993 individus, a fait savoir le CONASUR.

Les 3 premières provinces de provenance constituent en même temps celles ayant accueilli plus de Personnes déplacées internes. Il s’agit des provinces de Sanmatenga, Soum et Séno occupant respectivement la première, deuxième et troisième place.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page