Football : En détresse, Jonathan Zongo appelle à l’aide le président du Faso

Le Football ce n’est seulement ce spectacle sur le terrain et les grosses voitures des joueurs en dehors du terrain pendant les vacances. Le Football, c’est aussi cette industrie égocentrique dans laquelle certains joueurs sont sacrifiés lorsqu’ils ne sont plus productifs. Même après avoir risqué leur vie pour une étoile sur le drapeau national, certains sont placés aux oubliettes s’ils ne reconduisent plus cet exploit. Le jeune milieu de terrain burkinabè, Jonathan Zongo en sait quelque chose.

Nous sommes à la 50e minutes de jeu d’un match de la CAN 2017 entre le Gabon et le Burkina Faso lorsque le jeune talentueux milieu burkinabè Jonathan Zongo essaie d’arrêter une contre-attaque gabonaise et se blesse. C’est le début de l’enfer pour cet étalon qui, les armes à la main, est tombé en voulant défendre son pays.

Le diagnostic est sévère. Jonathan souffre d’une rupture de tous les ligaments de son genou. La gravité de la blessure a fait croire aux médecins sur le champ que le jeune étalon ne pourra plus jouer au football.

Afin qu’il bénéficie de soins nécessaires, le joueur qui était à l’époque pensionnaire de l’équipe d’Alméria en première division Espagnole est transféré d’urgence à Barcelone pour consulter le célèbre docteur Ramon Cugat, celui là même qui a pu mettre fin aux problèmes répétitifs de genou de Neymar.

Au-delà de la douleur de l’intervention chirurgicale qu’il subie avec le docteur de Barcelone, Jonathan Zongo doit aussi supporter tout seul les frais des soins car bien qu’étant blessé pendant un match de la CAN, la Fédération burkinabè de football n’étant pas suffisamment couverte par les assurances, se montre impuissante face à son calvaire.

Seul, lâché par la fédération dirigée à l’époque par Sita Sangaré, Jonathan Zongo va s’installer à Barcelone pour poursuivre son traitement. En plus de son loyer à payer, il doit aussi assurer les frais des chirurgies complémentaires provoquées par des complications après sa première opération. Aux frais de chirurgies, il faut ajouter les frais liés à la rééducation au centre européen de rééducation du Sportif de Cap Breton, dans les Landes, que le jeune joueur doit supporter.

A force de travail, le jeune talentueux milieu va retrouver les terrains en 2019 mais ce sera d’une courte durée. Il va rechuter. Il faut reconnaitre que la blessure à la CAN sous le maillot des étalons a mis du plomb dans l’aile de la carrière de l’étalon.

A l’époque, de retour au Burkina Faso, il avait été reçu par le président du Faso à la présidence. Ce jour-là, se déplaçant avec ces deux béquilles, Jonathan a reçu la promesse de Roch Kaboré de prendre tous ses soins médicaux en charge et de le rencontrer plus tard pour voir l’évolution de la blessure.

Cet acte du président du Faso a fait plaisir non seulement à tous les amoureux du ballon rond mais aussi à tous les Burkinabè car c’est sur le champ de bataille que le soldat Jonathan s’était blessé.

Malheureusement cette aide promise n’arrivera jamais. Jonathan ne recevra rien comme argent mais aussi il ne reverra pas le président du Faso comme promis par ce dernier.

Est-ce un oubli ? Une négligence ?  » Un coupeur de route » a-t-il empoché l’aide du président du Faso destinée à ce jeune étalon ? Seul le président du Faso pourra répondre à ces questions.

Depuis quelques jours, Jonathan Zongo comme tout bon combattant en manque de ressources est retourné au Burkina Faso, chez lui, la terre pour laquelle il a détruit son genou et compromis ses chances de remarcher normalement. Dans des propos rapportés par le journal sportif français L’Equipe, il traduit sa reconnaissance à l’endroit de certains de ses anciens coéquipiers qui n’ont pas agit comme la Fédération burkinabè de football. « J’ai tapé à la porte un peu partout, mais rienJ’ai bien reçu de l’aide de Charles Kaboré, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, ou de Jonathan Pitroipa (ex-Rennes et actuellement Paris FC). Charles a payé mes dernières semaines de soins à Cap Breton. », a expliqué l’étalon blessé.

Amadou ZEBA

Faso7

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page