Covid-19 au Burkina Faso : Les résultats satisfaisants du traitement à base de l’hydroxychloroquine et de l’azythromicine

Le professeur Halidou TINTO, directeur régional de l’IRSS au centre-nord et chef de l’unité de recherche clinique de Nanoro, a annoncé ce mardi 22 décembre 2020 à travers un communiqué, les résultats préliminaires de son étude sur le traitement des malades du covid-19 à l’aide de l’hydroxychloroquine et de l’azythromicine.

Selon cette étude dénommée étude CHLORAZ , la combinaison des deux produits cités ci-dessus pourrait non seulement accélérer le processus de guérison des malades de la covid-19 mais aussi ne pas présenter de danger pour les patients. L’étude révèle que le traitement élimine le virus dans les sept jours qui suivent le traitement.

En se basant sur les résultats de l’étude, le Pr. Halidou TINTO et son équipe pensent que la durée de la quarantaine peut être réduit à sept au lieu de quatorze jours sans un grand risque.

Le laboratoire indique que 99% des patients qui ont bénéficié du traitement sont sortis vivants des hôpitaux. Bien qu’étant des résultats préliminaires, l’instigateur principal de l’étude CHLORAL, à savoir le Pr. Halidou TINTO espère que cela pourrait orienter les décisions dans le contexte de rebond de la maladie a corona virus au Burkina Faso.

Télécharger le communiqué du Pr. Halidou TINTO ici ???COMMUNIQUE_DE_PRESS_RESULTATS_PRELIMINAIRES_DE_L_ETUDE_CHLORAZ

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page