Nigéria : Boko Haram enlève plus de 300 jeunes garçons d’un internat

Le Nigéria est à nouveau sous le choc.  Après l’enlèvement massif de 276 jeunes filles en avril 2014, le groupe armé Boko Haram, a reconnu avoir enlevé plus de 300 jeunes garçons internés dans une école au nord-ouest du Nigéria.

Le groupe Boko Haram a revendiqué ce 15 décembre 2020 l’enlèvement de plusieurs élèves dans un internat réservé aux garçons à Kankara dans l’Etat de Katsina, dans le nord-ouest du Nigéria. Les responsables des locaux de l’internat au Nigéria ont effectivement déclaré que 333 des 800 élèves de l’école étaient portés disparus et présumés captifs.

Usama Male un étudiant âgé de 17 ans, ayant échappé aux ravisseurs a affirmé que l’enlèvement a commencé le vendredi après 22 heures. « Des dizaines d’hommes en treillis militaires tirant en l’air avec des kalachnikovs se sont déversés sur le campus de l’école et ont ordonné à l’ensemble des étudiants de marcher dans la forêt », a-t-il expliqué.

Après presque deux jours de marche dans une colonne de centaines de personnes sans nourriture et avec peu d’eau, l’étudiant de 17 ans dit être l’un des rares chanceux à réussir à échapper à leurs ravisseurs.

De l’avis des analystes, cet enlèvement des 333 lycéens pourrait marquer l’un des plus grands enlèvements en masse d’écoliers de l’histoire.

Des avions de surveillance nigérians et des drones américains ont été envoyés au-dessus de la forêt à travers laquelle les ravisseurs auraient emmené leurs otages.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page