France : Quatre ans de prison dont deux ferme requis contre Nicolas Sarkozy

L’ancien président français Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et l’ancien magistrat Gilbert Azibert ont comparu ce 08 décembre 2020 devant le tribunal correctionnel de Paris pour « corruption » et « trafic d’influence ».

Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir tenté d’obtenir en début d’année 2014, par l’intermédiaire de son avocat Thierry Herzog, des informations jugées secrètes auprès de l’ancien magistrat Gilbert Azibert, dans une procédure concernant la saisie de ses agendas en marge de l’affaire Bettencourt. En contrepartie, l’ancien président devrait aider le magistrat à obtenir un poste à Monaco, indique le journal français franceinfo.

Dans cette affaire dite des « écoutes », l’ancien président ainsi que ses deux ‘’complices’’ sont poursuivis pour ‘’corruption’’ et ‘’trafic d’influence’’. L’avocat de Nicolas Sarkozy ainsi que le magistrat Gilbert Azibert sont en plus des deux chefs d’accusations, poursuivis pour ‘’violation de secret professionnel’’. Le tribunal a requis en l’encontre des trois accusés, quatre ans de prison dont deux ferme. Pour ce qui est de Gilbert Azibert , le tribunal a également demandé qu’il soit frappé d’une interdiction professionnelle de cinq ans.

Lors de son audition le lundi 07 décembre, Nicolas Sarkozy a dénoncé une infamie dont il serait victime. « Je n’ai jamais, jamais commis le moindre acte de corruption », a-t-il déclaré au juge.

Le juge quant à lui a fait savoir que ce procès n’a pas pour objectif de se venger de quelqu’un. « Ce procès n’est pas une vengeance institutionnelle ni celle de la magistrature et encore moins celle du PNF. Personne ne cherche à se venger d’un ancien président de la République », a déclaré le chef du parquet national financier (PNF) Jean-François Bohnert.

Source : franceinfo

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page