Mali : le Mali pleure ATT le « soldat de la démocratie »

L’ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré chassé du pouvoir par un coup d’état en 2012 est décédé dans la nuit de lundi 09 novembre au mardi 10 novembre 2020 en Turquie.

Amadou Toumani Touré (ATT), 72 ans, est décédé dans la nuit du lundi 09 au mardi 10 novembre 2020 en Turquie ou il était interné après avoir subi une opération du cœur à Bamako.

Exilé au Sénégal depuis 2012 après avoir été renversé par un coup d’état, Amadou Toumani Touré est rentré définitivement dans son pays en Décembre 2020.

En rappel, Amadou Toumani Touré est apparu sur la scène politique malienne en mars 1991 lorsqu’un groupe d’officiers a renversé lors d’un coup d’état le Président Moussa Traoré. A cette époque, ATT qui était un lieutenant-colonel a été choisi pour diriger le Comité de transition pour le salut du peuple, entant que chef de l’Etat durant toute la période transitoire.

Après la transition et après l’élection présidentielle remportée par Alpha Omar Konaré en 1992, ATT a été nommé général et surnommé à cette époque le « soldat de la démocratie ».

Il sera élu pour la première fois président de la république en 2002 et réélu en 2007. Il n’achèvera pas son deuxième mandat de 2007car il sera renversé par le coup d’état mené par le Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE), dirigé par le capitaine Haya Sanogo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page