Présidentielle 2020 au Burkina Faso : Ce que Roch Kaboré a dit face aux forces vives des Hauts-Bassins

Après avoir organisé les obsèques de son père décédé le 27 octobre 2020, Roch Kaboré, candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020 a entamé sa campagne à Bobo Dioulasso ce 05 novembre 2020.

Avant le grand meeting qui est prévu ce 05 novembre 2020 au stade Sangoulé Lamizana de Bobo Dioulasso, le candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a rencontré les forces vives de la région des Hauts Bassins. Lors de cette rencontre, Roch Kaboré a défendu son bilan en mettant en avant les actions qu’il a posé dans la région. « Aujourd’hui à Bobo-Dioulasso, on ne peut pas dire qu’on n’a pas réalisé des infrastructures… Les gens ont lancé Samendeni et sont partis le laisser en rade ! Nous travaillons à faire de Bobo-Dioulasso le poumon économique du Burkina Faso », a-t-il déclaré.

Par ailleurs Roch Kaboré n’a pas manqué d’envoyer des piques aux autres candidats. « Nos adversaires candidats ne peuvent rien faire de mieux que nous. Ces candidats sont assis devant leurs télés et font de la fiction. Nous, on est dans la réalité », a-t-il lancé.

« Quand des candidats se lèvent pour dire qu’ils vont doubler les salaires, je ris sous cap parce que ce sont des gens qui ne savent même pas comment l’État fonctionne », a poursuivi le candidat du MPP.

Roch Kaboré a aussi dénoncé le fait que ces adversaires utilisent le terrorisme comme argumentaire de campagne. Pour lui, face à cette situation, les burkinabè devraient plutôt de réunir pour trouver des solutions à la souffrance des populations meurtries au lieu de se réjouir.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page