Burkina Faso : Roch Kaboré promet d’introduire l’anglais et l’informatique au primaire s’il est réélu

La campagne pour l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 est officiellement lancée à partir de ce 31 octobre 2020. Contrairement aux autres candidats, le président sortant, candidat du parti Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) lancera sa campagne le 05 novembre 2020 à Bobo Dioulasso. Les responsables du parti étaient face à la presse ce 31 octobre 2020 pour annoncer les grandes lignes du programme de gouvernement de leur candidat, Roch Kaboré.

Selon Simon Compaoré, directeur de campagne de Roch Kaboré, c’est le décès du père de ce dernier qui a occasionné le report du début de la campagne présidentielle du MPP. Il a fait savoir que le programme de leur candidat se résume en dix chantiers dont le premier est la sécurité et le deuxième est la réconciliation nationale. Le troisième chantier du candidat du MPP est la décentralisation pendant que le quatrième chantier sera axé sur la modernisation de l’administration, toujours selon Simon Compaoré.

Pour le cinquième chantier, le candidat du MPP attend travailler pour un accès universel aux services sociaux de base. Le sixième chantier concerne pour le candidat du MPP d’assoir l’économie du savoir en bâtissant « une école de demain ». Pour son septième chantier, Roch Kaboré compte résoudre le problème de l’emploi des jeunes et des femmes. Le huitième chantier sera consacré à l’amélioration du rendement du secteur privé et le relèvement du niveau de compétitive de l’économie. Au niveau du neuvième chantier, le candidat du MPP compte faire du développement durable une réalité. Pour finir, comme dixième chantier, Roch Kaboré compte relever les grands défis sectoriels.

Concrètement pour les 05 années à venir, le candidat du MPP promet la création de 600 000 emplois. Au niveau de l’éducation, il compte « donner toujours la priorité à l’école primaire » afin d’assurer une égalité de chances à tous les enfants. Toujours dans le sens de moderniser l’éducation, Roch Kaboré compte s’il est réélu introduire l’apprentissage de l’anglais et de l’informatique « dès les trois dernières années du cycle primaire ». Aussi sur le plan sanitaire, Roch Kaboré promet la construstruction de Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) dans les communes rurales et la transformation de 200 CSPS des chefs-lieux de communes rurales en Centre Médicaux.

Selon Issa Larba Kobyagda, chargé du programme du candidat du MPP, 19 776 milliards de F CFA seront mobilisés pour la mise en œuvre de ce programme dont 73% des fonds seront issus de la mobilisation interne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page