Burkina Faso : L’intersyndicale des Magistrats appelle ses membres au boycott du CASEM 2020

Dans un communiqué publié ce 23 septembre 2020, l‘intersyndicale des Magistrats composé du Syndicat Autonome des Magistrats du Burkina (SAMAB), du Syndicat Burkinabè des Magistrats (SBM) et du Syndicat des Magistrats Burkinabè (SMB) a invité ces militant à « s’abstenir de participer » au CASEM du Ministère de la justice, prévu pour se tenir le 25 septembre 2020.

Pour l’intersyndicale, le Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) organisé par le département de René BAGORO, « intervient dans un contexte où divers actes de la part de notre Ministre de tutelle n’ont pas permis de lui découvrir une volonté réelle de travailler à accompagner et à compléter le corps de la magistrature pour une justice à la hauteur des attentes du peuple burkinabè », peut on lire sur le communiqué.

Par ailleurs, selon l’intersyndicale des Magistrats, le fait pour elle de s’être opposée à ce que la justice « soit livrée pieds et mains liés aux gouvernants du moment », elle subit une colère de leur ministre de tutelle qui se manifeste par des actes de sabotage.

C’est en tenant compte de ces faits que l’intersyndicale dans son communiqué adressé à ses membres, les invite à s’abstenir de participer au CASEM 2020 afin de na pas associer leur « respectabilité à un folklore qui, à la vérité, ne vise qu’à faire croire aux bailleurs de fonds qu’il existe au sein du Ministère de la justice ce qui pourtant lui manque aujourd’hui le plus : la volonté de construire, en y associant tout le monde, une justice au service du peuple ».

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page