CEDEAO : Nana Akufo-Addo prend les commandes de l’institution

Pendant le 57e sommet ordinaire de la conférence des chefs d’états de la communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui a eu lieu à Niamey le 07 août 2020, le président de la république du Ghana a été fait par ses pairs le nouveau président de l’institution.

Nana Akufo-Addo a succédé à Mamoudou Issoufou à la tête de la CEDEAO. C’est à l’unanimité que le président Ghanéen a été désigné par ses pairs pour exercer la fonction du président de la communauté pour un mandat d’un an.

« Excellences, je suis pleinement conscient des défis auxquels l’Afrique de l’Ouest est confrontée », a déclaré le nouveau président de la CEDEAO près son élection.

Le président du Faso a tenu à féliciter son homologue Ghanéen pour la nouvelle responsabilité qui lui est confiée. « Toutes mes félicitations à mon ami et frère, le président du Ghana Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, qui prend pour compter de ce 7 septembre 2020, les rênes de notre maison commune, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. Je lui souhaite une fructueuse présidence en exercice, pour le bonheur des populations de notre espace », a écrit Roch Kaboré sur sa page Facebook.

En rappel, la CEDEAO est une organisation intergouvernementale créée le 28 mai 1975, dans le but de coordonner les actions des pays de l’Afrique de l’Ouest.

Elle compte quinze (15) pays membres (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger ; Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). Son siège est basé à Abuja.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page