Burkina Faso : « Le 04 septembre 1947 représente un référentiel de valeurs » Bénéwendé Stanislas Sankara

Ceci est un message de Bénéwendé Stanislas à l’occasion de la commémoration de la reconstitution de la Haute-Volta, le 4 septembre 1947.

La renaissance de la Haute-Volta, le 4 septembre 1947, traduit ce qu’on pourrait appeler le patriotisme voltaïque. 73 ans après sa reconstitution dans ses limites territoriales en 1932, c’est un devoir pour nous et la nouvelle génération de faire une halte sur les différentes actions de protestations et les exigences de la population, conjuguées à la volonté de l’administration qui aboutissent à la renaissance de la Haute-Volta en 1947.

Le 04 septembre 1947 représente un référentiel de valeurs sur lesquelles, nous devons bâtir notre pays. Et ce, d’autant plus que le Burkina a su à chaque fois se retrouver dans l’adversité. Cette commémoration se veut un retour aux sources pour la jeunesse qui doit avoir des repères pour mieux aborder le Burkina post insurrection. En dépit des péripéties que notre pays a traversées, nous devons savoir garder à l’esprit, que l’essentiel c’est de pouvoir travailler ensemble pour construire un seul et même Burkina Faso.

Avec le peuple, Victoire !

Bénéwendé Stanislas Sankara

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page