Burkina Faso : Le FPDCT s’ouvre aux professionnels des médias du Centre et du Plateau Central

Le fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a tenu un atelier d’immersion ce 28 août 2020 avec les professionnels de médias de la région du Centre et du Plateau central. L’objectif était de présenter le fonds aux journalistes et présenter également les acquis engrangés dans les collectivités territoriales grâce aux fonds.

Le fonds permanent peut être défini comme étant un fonds national de la catégorie fonds Etat, doté de la personnalité morale, de l’autonomie financière et de gestion. Il est placé sous la tutelle technique du Ministère en charge de la Décentralisation et sous la tutelle financière du Ministère en charge des Finances.

Le DG du FPDCT, Bruno S. DIPAMA avec à sa gauche la chef d’agence du centre (Mme Hortense Somé) et la chef d’agence du Plateau central à sa droite (Mme Aminata Oubda)

En marge de la commémoration de la décennie d’existence du fonds, la direction générale a décidé d’initier cet atelier au lieu de faire une commémoration festive. « Nous avons organisés des ateliers régionaux dans l’ensemble des 13 régions de notre pays au profit des professionnels des médias », a fait savoir Bruno S. Dipama, Directeur général du FPDCT. C’était donc au tour de la région du centre et du Plateau Central de bénéficier de cette rencontre d’échanges selon le directeur général.

Le résumé des réalisation du FPDCT dans la region du Plateau central

Cet atelier a permis aux différents chefs d’agences du Fonds des deux régions à savoir la région du Centre et celle du Plateau central, de présenter aux journalistes les réalisations effectuées dans leur différente région grâce aux financements du fonds. Ainsi, Mme Aminata Oubda, chef d’agence régional par intérim du Plateau Central a fait savoir qu’en « dix années d’intervention dans la région du Plateau central, le FPDCT a fortement contribué, conformément à sa mission au financement des investissements prioritaires des collectivités territoriales ». En effet selon les dits de Mme Aminata Oubda, le FPDCT a pu mobiliser plus d 3 962 245 904 francs CFA pour la réalisation de diverses infrastructures dans sa région.

Le FPDCT c’est environ 110 milliards au profit des collectivités territoriales

Pour ce qui est de la région du Centre, la chef d’agence de la région, a quant à elle fait savoir que le FPDCT a permis la réalisation au total de 109 infrastructures depuis le début de ses interventions dans la région.

Le résumé des réalisations du FPDCT dans la region du Centre.

Ces infrastructures sont entre autres des infrastructures scolaires et sanitaires, économiques et marchandes et également des infrastructures sociales et non marchandes. « En une décennie, dans régions du Centre, le FPDCT a contribué au financement des investissements des Collectivités territoriales. Au total 9 866 489 943 francs CFA ont été mobilisés et octroyés aux CT », a laissé entendre Hortense Somé.

Pour le directeur général du FPDCT, le bilan du FPDCT est positif en  termes de réalisations. « Le fonds permanent c’est environ 110 milliards qui ont financé en grosso modo 12 000 projets dans l’ensemble des 364 collectivités territoriales du Burkina Faso à savoir les 351 communes et les 13 conseils régionaux », a déclaré S. Bruno Dipama.

Des perspectives et des innovations à venir

Malgré les énormes acquis engrangés au profit des collectivités territoriales, le Directeur général pense à des innovations afin d’augmenter l’impact du fonds sur les collectivités

Bruono S.DIPAMA, le directeur général du FPDCT, expliquant les perspectives et les innovations à venir.

« Nous au niveau du fonds permanent, avons compris que les besoins des populations à la base sont devenus multiples et multiformes. Au bout d’une décennie, nous devons nous même nous réinventer pour être à niveau pour un meilleur accompagnement des collectivités territoriales qui vont identifier les besoins de ses populations, qui vont les prioriser, qui vont élaborer les projets qui collent aux besoins réels des populations pour que nous puissions les financer dans un volume plus important que ce que nous faisons depuis une décennie. », s’est exprimé Bruno Dipama.

Le FPDCT prévoit des innovations pour les années à venir.

En plus des innovations à venir, le fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales prévoit également des perspectives pour les années à venir. « Au niveau du gouvernement, il y a la restructuration du fond permanent qui est engagé.(…)Le fonds permanent a pour tutelle le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation et de la cohésion sociale et pour tutelle financière, le ministère des finances, de l’économie et du dévéloppement.Ces deux entités ont entrepris le processus de restructuration du fonds pour permettre au fonds de prendre en charge toutes les missions à lui assigner et d’être encore plus efficace et plus efficients dans ces interventions » a fait savoir le premier responsable du FPDCT.

Photo de famille des participants à l’atelier avec le DG Bruno S. DIPAMA

Après la phase théorique de l’atelier d’immersion, les professionnels des médias ont été invités à visiter la réalisation d’un projet financé par le FPDCT dans la région du centre.

Bâtiment R+2 (école) construit dans l’arrondissement 10 de Ouagadougou grace au financement du FPDCT

Il s’agit de la construction d’un (01) bâtiment R+2 extensible, d’un (01) bâtiment administratif, d’une (01) latrine à six (06) postes et la fourniture de mobiliers sur le site de Widtoghin dans l’arrondissement 10 de la Commune de Ouagadougou. La construction de ces deux (02) bâtiments a coûté 172 539 276 francs CFA et le FPDCT a contribué à hauteur de 100 000 000 francs CFA.

Le bâtiment administratif du lycée R+2 construit avec le financement du FPDCT

La réalisation de ces infrastructures va permettre aux élèves de de l’arrondissement 10 de Ouagadougou de bénéficier de cadre adéquat d’apprentissage à une période où le manque des infrastructures scolaires au Burkina Faso, reste toujours une réalité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page