Burkina Faso : « La mort de l’Imam Cissé est une énorme perte » (Zéphirin Diabré)

Ceci est la déclaration de Zéphirin Diabré suite à la découverte du corps sans vie du Grand imam de Djibo ce 15 août 2020.

C’est avec une profonde douleur que j’ai appris que le grand Imam de Djibo, par ailleurs Président de la Communauté musulmane du Soum, Souaibou Cissé, a été assassiné par les ravisseurs qui l’avaient enlevé le 11 août dernier sur l’axe Namsiguia-Djibo. Mes pensées et ma compassion vont à la famille éplorée, aux habitants du Soum et à la Communauté musulmane du Burkina. La mort de l’Imam Cissé est une énorme perte pour l’esemble du peuple burkinabè. L’imam était un résistant, une référence dans la foi, et un symbole de résilience communautaire. Que son âme repose en paix!

C’est le lieu pour moi d’interpeller une fois de plus le Gouvernement burkinabè sur l’impérieuse nécessité de sécuriser l’axe Namsiguia-Djibo, longue de seulement une trentaine de kilomètres, et de protéger les personnalités religieuses, coutumières et civiles qui constituent un verrou que nos ennemis sautent les uns après les autres.

Que Dieu protège le Burkina Faso !

Zéphirin DIABRE

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page