Burkina Faso : Eddie Komboïgo investi candidat du CDP à la présidentielle de 2020

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu son congrès extraordinaire ce 26 juillet 2020 à Ouagadougou. Il a été marqué par l’investiture du candidat du parti à la présidentielle de novembre 2020.

Après l’UPC ce samedi, des milliers de militants du CDP ont pris d’assaut le palais des Sports de Ouaga 2000 l’après-midi du 26 juillet 2020. Les militants ont répondu présent à l’appel, à l’occasion du congrès et de l’investiture du candidat de leur parti.

Plusieurs personnalités de la classe politique burkinabè dont Gilbert Noël Ouédraogo de l’ADF/RDA, Aziz Dabo de la NAFA et Zéphirin Diabré y ont assisté. Zéphirin Diabré, présent entant que président de l’UPC et Chef de file de l’opposition, a pris la parole pour saluer et féliciter Eddie Komboïgo pour son investiture. Il a par ailleurs fait savoir que son parti et celui d’Eddie  Komboïgo travaillent ensemble. « L’UPC et le CDP travaillent main dans la main,  car nous avons appris que face à ces gens-là, il faut que nous soyons soudés » a déclaré Zéphirin Diabré. Il ajoutera aussi que « De ce que j’entends de la bouche des Burkinabè, le candidat du MPP ne sera même pas au second tour.»

Après toutes les activités du congrès, Eddie Komboïgo a été, comme attendu, investi candidat du CDP à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Il a reçu des mains du vice-président, Achille Tapsoba, le fanion du parti.

Après cet acte solennel qui fait de lui le porte-drapeau du CDP, Eddie Komboïgo a pris la parole pour s’adresser à ses militants. « Fort de toute cette confiance placée en moi, je m’engage ici et maintenant à œuvrer avec tous les militants du CDP et même au-delà de notre parti, à rassembler tous les burkinabè (…). Je suis convaincu que rien ne pourra arrêter la marche du CDP vers la victoire finale », a-t-il déclaré.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page