Burkina Faso : L’armée démantèle une base terroriste dans le Nord  

Du 15 au 21 juin 2020, l’armée burkinabè a effectué des missions de sécurisation du territoire. Le bilan dressé par les autorités militaires fait ressortir 260 patrouilles, 63 missions de reconnaissance d’axes et 14 opérations aériennes menées.

Les opérations des Forces armées nationales se sont effectuées suivant trois grands axes. D’abord le Groupement de forces du secteur Centre et Est. Le samedi 20 juin, une base terroriste a été démantelée à Tanwalbougou (dans la région de l’Est). Rétorquant à une embuscade d’hommes armés le mardi 16 juin 2020, le détachement militaire de Natiaboani a neutralisé un assaillant (Région  de l’Est). Malheureusement, deux Volontaires pour la défense de la patrie ont été tués.

Ensuite, à l’actif du Groupement de forces du secteur Nord, du 15 au 21 juin 2020, une collaboration entre militaires burkinabè et nigériens a participé à une opération, dans la zone du forage Christine, dans le cadre du G5 Sahel. Celle-ci a permis de démanteler une base terroriste, et de récupérer 8 motos et divers autres matériels.

Quant au Groupement de forces du secteur Ouest et Sud, en collaboration avec les Forces armées ivoiriennes, une opération a permis, le samedi 20 juin 2020, de désorganiser les groupes armées dans la zone. Par ailleurs, le lundi 15 juin, dans la Province du Sourou, une patrouille mixte (armée de terre et gendarmerie) a découvert et détruit deux engins explosifs improvisés lors d’une mission de reconnaissance.

Outre ces actions militaires, l’armée burkinabè conduit également des activités de soutien au développement au profit des populations. Le mardi 16 juin 2020, le détachement militaire de Arbinda (région du Sahel) a participé à la réfection du Pont de Boukouma et a aussi sécurisé la réalisation des travaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page