Burkina Faso : « Les élections ne sont pas prioritaires »(CODER)

Les membres fondateurs de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) ont tenu une conférence de presse ce 04 juin 2020 afin de se prononcer sur la situation nationale.

Le Faso Autrement, l’Union Nationale pour la Démocratie et Développement (UNDD) et le Rassemblement pour un Sursaut Républicain (RSR) se sont présentés aux Hommes de médias pour donner leur lecture de la situation nationale. Pour les 3 partis réunis au sein de la CODER, la situation du Burkina Faso est marquée par deux guerres à savoir le terrorisme et l’épidémie de Covid-19. A ces deux crises qui affaiblissent le pays s’ajoutent les crises liées aux revendications syndicales.

Pour la CODER, la résolution de ces crises est plus urgente et importante pour le peuple, que l’organisation des élections. « Nous disons que les plus grandes, les plus vitales des préoccupations du peuple sont autres qu’électorales », a déclaré Ablassé Ouédraogo, président de la CODER. « La constitution n’est ni la bible, ni le coran, et qu’elle ne saurait revendiquer sa priorité à la volonté populaire, sans verser dans le détournement de pouvoir de la dictature », a-t-il poursuivi. Selon Ablassé Ouédraogo même si l’organisation des élections est une exigence constitutionnelle, elle ne saurait être prioritaires face aux « vraies préoccupations du peuple ».

Pour venir à bout de ces problèmes, la CODER, appelle le président du Faso a enclenché sans attendre le processus de réconciliation nationale car « il n’est jamais trop tard pour bien faire ». Par ailleurs le président de la CODER, Ablassé Ouédraogo a demandé à Roch Kaboré « d’oublier la mascarade de dialogue politique » qu’il a « développé avec ses petits copains, l’APMP et le cadre de concertation du CFOP », car pour Ablassé Ouédraogo, « ce n’est pas ça qui va résoudre les problèmes du Burkina Faso ».

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page