Burkina/Coronavirus : Répartition des dons reçus par le CNEI-BF

Le Conseil National de l’Economie Informelle du Burkina Faso (CNEI-BF), a procédé ce jour 07 avril 2020 à Ouagadougou, à une cérémonie de remise symbolique de dons aux travailleurs du secteur informel. Plusieurs acteurs du secteur informel étaient présents.

Afin de mener à bien la lutte contre le Covid-19 au Burkina Faso, les autorités du pays ont décidé de la fermeture des gros marchés et Yaars dans les villes du pays qui enregistrent des patients atteints de la maladie.

Dans le but d’aider ses membres à supporter cette période difficile de fermeture des marchés, la principale faitière des travailleurs de l’informel du Burkina a demandé l’aide des personnes de bonne volonté. Pour le président du CNEI-BF, Salifou Nikéma, il a s’agit pour son organisation « d’élaborer des lettres de demande d’accompagnement des travailleurs de l’économie informelle du Burkina Faso ». La réaction des différents donateurs tels que le Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB), le Conseil Régional du Centre, le Ministre du Commerce et le Larlé Naaba Tigré, a permis de réunir 116,75 Tonnes de riz, 03 Tonnes de maïs et 2,5 Tonnes de farines.

Du riz reçus par le CNEI-BF

Le CNEI-BF a mis en place six (06) commissions pour procéder à la répartition de ces vivres selon un tableau préétabli. 65  tonnes de ces vivres iront aux différents acteurs des 43 marchés et yaars fermés de Ouagadougou.09 tonnes  de nourritures iront aux travailleurs du secteurs du transport (les taximen, les taxi-motos, gare routière Ouaga-inter, gares routières  de Tampouy, de l’Est et de Pissy). 4,5 tonnes iront aux vendeurs et vendeuses de fruit et légumes ainsi qu’aux tenanciers et tenancières des  salons de coiffure. 9 tonnes de serons remis aux autres commerçants de l’économie informelle de Ouagadougou (maison du peuple, Telmob,  ONATEL, Airtel, Marché de cola, Ciné Burkina, Projet  ZACA,  Grande Mosquée, Cimetière Municipal, etc.).L’Association de l’économie informelle de Ouagadougou recevront quant à eux 9 tonnes de vivres  et les Artisans  travaillant  sur les sites organisés et associations d’artisans éprouvés,3 tonnes de vivres.

Salifou Nikiéma a affirmé que « le reliquat des dons qui est de 15,75 tonnes sera remis aux travailleurs de l’économie informelle des régions qui sont aussi frappés par la décision de fermeture des marchés ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page