Coronavirus/Mesures sociales : 75 KWh gratuits pour les compteurs Cash Power

Le Ministre de l’économie et des finances du Burkina était sur le plateau de la télévision nationale ce jour 03 avril 2020 pour apporter des précisions sur la mise en œuvre des mesures prises par le Président du Faso.

Selon Lassané Kaboré, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures prises par le Chef de l’Etat, il est prévu une mise en place urgente d’un comité en collaboration avec la CONASUR, la SONAGESS et d’autres structures. Ce comité va constituer une structure de coordination qui permettra de prendre en charge progressivement les structures impliquées par ces mesures. « Les 394 milliards ne sont pas posés pour qu’on puisse dire qu’on abonde. Il faut une mobilisation au fur et à mesure. Par exemple les mesures sociales sur la tranche de l’eau et l’électricité, automatiquement elles seront effectives avec la SONABEL et l’ONEA qui vont se référer à l’Etat pour se faire rembourser », s’est exprimé le ministre de l’économie.

Pour ce qui est des stocks à prendre en charge, l’autorisation a été déjà donnée à la SONAGESS de déclencher ses boutiques témoins. « Nous pensons que cela va être mis en œuvre très rapidement. Nous allons utiliser aussi les acteurs du secteur informel à travers la Chambre de commerce et les mairies qui vont s’occuper des acteurs des marchés qui sont fermés », a ajouté Lassané Kaboré.

A la question de savoir comment les détenteurs de compteur de 3 ampères monophasé, Cash Power, pourront bénéficier de la gratuité de l’électricité pendant la période d’avril à mai, le Ministre a expliqué ce qui est prévu pour cette catégorie d’abonnés de la SONABEL. « Il a déjà une estimation moyenne de la consommation des 3 Ampères. En termes de KWh, nous sommes à peu près à 75 KWh pour les consommations moyennes de la tranche sociale des Cash Power. Ce qui va se faire concrètement, c’est que lorsque vous êtes dans le cash Power, et que vous venez payer dans la tranche des 75 KWh, ça serait gratuit. Ça fait à peu près 7132 FCFA. Au-delà de ça, vous allez supporter le supplément », a-t-il laissé entendre.

L’accompagnement des partenaire attendu

Il faut rappeler que le plan de riposte contre le Covid-19 et celui de relance économique annoncés conjointement par le Président du Faso, nécessite un budget de 394 Milliards de FCAF. Comment mobiliser toute cette somme ? Le ministre de l’économie répond « Nous allons revoir nos priorités. Le budget a été adopté en début d’année donc avec cette crise nous allons faire un réaménagement pour d’abord prendre en charge ces dépenses incompressibles qui sont là. Une partie va venir de nos ressources internes mais aussi de nos partenaires qui vont nous accompagner. Nous sommes en discussions avec un certain nombre de partenaires et il y a des promesses qui vont suivre ».

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page