Coronavirus au Burkina : Les consignes de l’Eglise catholique

Depuis le mardi 10 mars 2020, le Gouvernement du Burkina Faso, à travers le Ministère de la Santé a officiellement annoncé l’existence de deux (02) cas de coronavirus à Ouagadougou. Les Evêques de la Conférence Episcopale Burkina-Niger, pour contrer la maladie, invitent les fidèles à suivre ces quelques règles.

Les règles de conduites spécifiques à l’Eglise catholiques

  • S’abstenir du baiser de la paix à la messe et des poignets de mains et accolades à l’intérieur comme à l’extérieur des célébrations liturgiques et paraliturgiques ;
  • Communier au corps du Christ uniquement en recevant l’hostie à la main ;
  • Communier, pour les prêtres, au sang du Christ uniquement par intinction lors des concélébrations ;
  • Les fidèles infectés et affectés par le Covid-19 sont invités à suivre strictement les consignes du Ministère de la Santé et à s’abstenir de participer aux célébrations communautaires jusqu’à leur guérison ;
  • Suspendre l’usage d’eau bénite dans les bénitiers aux portes des églises, et si l’on fait usage de l’eau bénite au cours d’une célébration, ce sera seulement par aspersion ; personne n’y trempera les doigts ;
  • Utiliser du savon ou du gel désinfectant pour les ministres ordinaires et extraordinaires de l’Eucharistie qui se désinfecteront les mains avant et après la distribution de la communion, ainsi que pour ceux qui travaillent à la sacristie ;
  • Eviter, sauf pour raison impérieuse, les voyages dans des pays significativement touchés par le Covid-19 (Cf. Directives du Ministère de la Santé IV, 4. 1).

Quelques règles avaient été livrées par le ministère de la santé et applicables à tous.

Il est conseillé de se laver régulièrement les mains avec du savon ou utiliser une solution hydroalcoolique pour les frictionner, couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir avant de tousser ou d’éternuer, consulter dans un centre de santé en cas de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires.

Aussi, il faut éviter les contacts avec les animaux et la consommation de produits d’origine animale crus ou mal cuits, les contacts rapprochés avec les personnes présentant une toux et un rhume et de cracher à terre.

Le gouvernement a pris d’autres mesures. Il s’agit de la suspension jusqu’au 30 avril 2020, tout événement d’envergure sur l’étendue du territoire national.

Faso 7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page