Burkina/Médias publics: Remis Dandjinou veut « mettre de l’ordre »

Le ministère de la communication et des relations avec le parlement a tenu un point de presse ce jour 05 mars 2020 afin d’apporter des précisons sur l’affectations des 370 agents des médias publics.

Les agents concernés par ces affectations sont au total 370, soit 322 agents de la RTB et 48 agents des Editions Sidwaya.

Selon la secrétaire générale du ministère de la communication et des relations avec le parlement, Hortense Zida, ces 370 agents concernés par la décision d’affectation sont des agents en situation irrégulière administrative. Sont considérés comme des agents en situation irrégulière, selon Hortense Zida, des agents qui sont affectés dans les EPE (RTB et les Editions Sidwaya), sans actes de détachement, ou des agents dont le détachement a échu et pour lesquels aucun acte n’a été pris pour le renouvellent, et des des agents bien qu’exerçant dans les EPE (RTB et les Editions Sidwaya), continuent d’être payés par la solde centrale.

Hortense Zida, secrétaire générale du ministère de la communication

« Il s’agit d’un processus de régularisation de situation d’agents », a laissé entendre Hortense Lida. Selon elle, ce processus est de la volonté du ministre en charge de la communication, Remis Dandjinou, qui veut mettre de l’ordre dans la situation administrative des agents des médias publics au regard des nombreuses difficultés rencontrés dans la gestion de fin de carrière de certains de ces agents. « On a des ainés admis à la retraite qui n’arrivent toujours pas à toucher leur pension du fait de l’irrégularité de leur situation », a mentionné Hortense Zida.

Il ne s’agit pas d’un processus de licenciement…

La secrétaire générale a tenu à rassurer les journalistes que l’objectif de ces affectations n’était pas d’aboutir sur des licenciements. « Il ne s’agit pas d’un licenciement comme nous avons pu le lire dans les pages de certains organes en ligne », a-t-elle déclaré. Aussi, a-t-elle précisé que ces affectations ne constituent pas une réponse à la colère du SYNATIC en rapport avec la question du décret portant dérogation à la comptabilité publique en faveur des EPE de la communication.

https://web.facebook.com/mediafaso7/videos/324374181855874/
Hortense Lida apporte des précisions

Tout en précisant que les erreurs survenues au cours du processus seront corrigées, Hortense Zida a tenu à exprimer la disponibilité du Ministre de la communication à entretenir un esprit de dialogue et de concertation afin de trouver une issue à la crise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page