Sénégal : le procès en appel de Kémi Seba renvoyé au 27 avril

Le militant franco-béninois, leader de la lutte contre le franc CFA devait comparaître le 24 février 2020 pour avoir brûlé un billet de 5000 francs CFA à Dakar en 2017.

Relaxé en première instance, le parquet avait fait appel. Malgré sa volonté d’être présent à l’audience, Kemi Seba ne pourra pas se présenter au juge à cause d’une mesure d’expulsion du Sénégal prise à son encontre en 2017.Il a été interpellé par la police à son arrivée à l’aéroport Blaise Diagne de Dakar en fin d’après-midi du 24 février 2020.

La cour a estimé que le dossier n’était pas en état d’être jugé. Pour le président de la cour, c’est une simple affaire comme les autres.

Cependant, les avocats du leader panafricaniste estiment que les droits de leur client sont bafoués. Ils demandent la comparution de Kémi Seba.Selon eux, c’est scandaleux que l’Etat du Sénégal fixe une audience, Kémi Séba se rend au Sénégal et qu’on lui interdit l’entrée sur le territoire en le bloquant à l’aéroport pendant que se tient son audience.

Le procureur estime que le dossier ne peut pas être jugé du fait de la non citation à comparaitre adressée au coprévu de Kémi Seba dans cette affaire « destruction volontaire de billet de banque ». Il appelle par ailleurs à « dépassionner le débat »

L’affaire est renvoyée au 27 avril 2020.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page