Burkina/IUTS : Une Assemblée générale des travailleurs prévue le 26 février

Ce lundi 24 février 2020, le collectif CGT-B, l’intersyndical des magistrats, la coordination des syndicats du MINEFID et les syndicats autonomes ont mené des concertations à la Bourse de travail de Ouagadougou.

Cette rencontre avait pour objectif d’analyser la situation nationale « notamment les attaques du pouvoir MPP contre le monde du travail et se traduisant entre autres par une remise en cause des libertés et des acquis sociaux », lit-on dans le communiqué final.

Les syndicats ont ainsi abordé des questions relatives à l’IUTS, au respect des droits et des libertés fondamentales, à la gestion des richesses nationales, à la prise en charge des familles des FDS tombées sur le terrain de la défense de la patrie, au respect des différents engagements pris par le Gouvernement, à la relecture du Code du travail.

A l’issue des échanges, les syndicats se sont accordés pour prendre efficacement en charge et dans de très brefs délais ces différentes questions avec toute la gravité qui leur est attachée.

Ainsi, les syndicats ont convenu d’une plateforme revendicative prenant en compte les questions abordées ; encouragé les mouvements sectoriels déjà en cours en lien avec l’application de l’IUTS ; convoqué une Assemblée générale de tous les travailleurs le mercredi 26 février 2020 à la Bourse du Travail de Ouagadougou à partir de 15H.

Ils ont aussi invité les structures et les travailleurs aussi bien du privé que du public à poursuivre la mobilisation, sans relâche, en attendant les mots d’ordre qui leur seront communiqués à l’AG.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page