Burkina/ Suivi citoyen : Le REN-LAC fait son constat

Le REN-LAC a organisé ce jour 21 février 2020 à Ouagadougou un atelier de restitution des travaux de suivi citoyen des projets routier de l’Etat à Ouagadougou.

Dans le cadre du Projet de Gouvernance Economique et de participation Citoyenne (PGEC), le REN-LAC a fait un suivi citoyen de trois (03) projets routiers. Il s’agit de l’aménagement et le bitumage de la route RN4 Jouxtant l’hôpital Yalgado, de la route Manga-Zabré et de la route Kantchari-Diapaga-Tansarga.

Selon le responsable du PGEC, le premier constat sur la réalisation de ces infrastructures routières est le grand retard des entreprises engagées sur ces chantiers. « Tous les chantiers, il n’y a pas un chantier qui est en règle aujourd’hui. C’est une évidence. Prenez la route qui passe devant l’hôpital Yalgado qui a fait deux ans de retards et ce n’est pas encore fini », a déclaré Mafing Kondé, responsable du projet.

En plus des retards, j’ajoute le problème de dédommagement des populations, selon le responsable du projet. En effet, Mafing Gondé estime que plusieurs personnes affectées par la réalisation des projets routiers ne sont toujours pas dédommagées. Selon lui avant le démarrage d’un chantier routier, toutes les personnes affectées doivent en principe être dédommagées.

La responsabilité de l’Etat…

A ces problèmes vient se greffer la responsabilité de l’Etat, selon le premier responsable du projet. Il estime que les déplacements des réseaux notamment ONATEL et ONEA ont retardé considérablement le démarrage de certains travaux.

Présent à cet atelier, le représentant du ministère de l’infrastructure, Léopold Vincent Dabiré, a felicité les initiateurs du projet pour leur travail. Aussi a-t-il laissé entendre que le ministère allait prendre en compte les remarques formulées dans le cadre du Projet de Gouvernance Economique et de Participation Citoyenne. « S’il y à se rattraper, à se corriger, on va se corriger », a-t-il affirmé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page