3-janvier 1966 : Les syndicats se souviennent et mettent en garde

Les syndicats burkinabè ont commémoré le soulèvement populaire du 3-janvier 1996.

A Ouagadougou, les syndicats se sont rappelé le soulèvement populaire du 3-janvier 1966.

Ils ont profité de l’occasion de se rappeler au souvenir du Président Roch Marc Christian Kaboré et sur la situation nationale. Ils estiment que les ingrédients du soulèvement de 1966 sont aujourd’hui réunis.

Pour le président du mois de l’UAS, Augustin Blaise Hien, « on a de véritables difficultés avec le gouvernement actuel. On a le sentiment qu’il ne nous écoute pas assez », appelant le Chef d’Etat à rectifier le tir, car « les mêmes causes produisent les mêmes effets ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page