Justice : Abass Nombré, nouveau président du Tribunal de Grande Instance Ouaga I installé

Ce jeudi 6 octobre 2022, à Ouagadougou, le président du Tribunal Grande instance (TGI) Ouaga I, Abass Nombré, a été installé dans ses nouvelles fonctions par son prédécesseur Pascal Compaoré.

Abass Nombré a pris les commandes de la présidence du Tribunal de Grande Ouaga I. Il remplace à cet effet Pascal Compaoré.

« Le défi de porter haut le fardeau que mes prédécesseurs m’ont remis n’est pas un fardeau à moi seul. Mon cou d’ailleurs est incapable de supporter seul cette charge. Seules vos contributions, vos suggestions, vos critiques me permettront d’atteindre les objectifs escomptés », s’est-il exprimé.

Lors de son installation, le nouveau président du TGI Ouaga I a par ailleurs fait un plaidoyer pour le renforcement du personnel judiciaire du Burkina Faso. Il a aussi réitéré son appel envers ses collaborateurs pour les réussite de sa mission.

« Je ne me contenterai pas de laisser mon bureau ouvert, soufrez que je tape souvent à vos portes à la recherche d’une panacée pour la résolution des problèmes. C’est le lieu pour moi, de faire ce plaidoyer pour que notre juridiction soit renforcée en personnel surtout magistrats et singulièrement les juges », a-t-il laissé entendre.

Selon le nouveau président le TGI Ouaga I est la plus grande juridiction au Burkina Faso dont le ressort territorial couvre la province du Ganzourgou et une partie de la province du Kadiogo. Il s’agit des arrondissements 1 à 9 de la ville de Ouagadougou, les communes de Komki-Ipala, Pabré et Tanghin-Dassouri.

Abass Nombré a également tenu à remercier le président sortant Pascal Compaoré pour sa quête permanente de perfection, sa rigueur dans le travail bien fait à la tête de la juridiction. Il a souhaité plein succès à ce dernier dans ses nouvelles fonctions.

Il faut noter qu’au cours de cette cérémonie, le vice-président du TGI Ouaga I, et des substituts de procureur ont aussi été installés dans leurs fonctions.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page