Burkina : Le MPS estime la reprise des activités pédagogiques « prématurée »

Le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) s’est prononcé, ce samedi 25 avril 2020, sur la volonté du gouvernement de reprendre les activités pédagogiques suspendues depuis début mars 2020 pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus.

Le gouvernement burkinabè compte procéder à la réouverture des classes sur l’étendue du territoire et la date du 28 avril est sur les lèvres, même si rien n’est encore officiel. Mais le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), parti d’opposition, s’est prononcé.

Pour le MPS, le secteur de l’éducation est un secteur hautement vital pour l’avenir du Burkina Faso et ne doit pas être exposé d’une manière aussi hasardeuse à une crise sanitaire majeure, alors qu’il est déjà confronté à de nombreux défis.

Le parti estime que le « risque sanitaire que le Gouvernement fait peser sur les enfants, leurs parents et sur les enseignants semble trop élevé dans un contexte déjà marqué par le laxisme et l’indiscipline ». partant, le MPS estime « prématuré la réouverture des écoles, lycées et universités du Burkina Faso en l’absence d’informations crédibles indiquant que le pire est derrière » les Burkinabè.

A cela s’ajoute, selon le parti qui a pour Président d’honneur Yacouba Issac Zida, la question de l’effectivité du retour des enseignants dans les classes au regard du climat social délétère qui règne entre le Gouvernement et les partenaires sociaux. Et le PS s’interroge : « Quelles sont les initiatives que le Gouvernement entend prendre pour renouer le dialogue social et quelles mesures compte-t-il appliquer effectivement avant la reprise des activités pédagogiques et académiques pour minimiser les risques de contamination par le Covid-19 ? ».

Ainsi, le MPS demande au Gouvernement, avant toute reprise des activités scolaires et universitaires, de réunir les conditions nécessaires, afin de minimiser les risques de propagation du virus. Il est du devoir des autorités publiques mais aussi des autres parties prenantes de prendre leurs responsabilités pour ne pas brader l’avenir de nos enfants et exposer inutilement nos enfants et leurs parents.

Faso 7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page