Burkina/Coronavirus : 302 cas confirmés en 25 jours

Le professeur Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Coronavirus a fait le point quotidien de l’épidémie de la maladie à Coronavirus ce jour 03 avril 2020 lors d’une conférence de presse.

A la date du 02 avril,14 nouveaux cas ont été détectés dont 13 cas à Ouagadougou et 01 à Saponé.

On enregistre par ailleurs, 01 nouvelle guérison et aucun nouveau décès lié à la maladie. Cependant il faut noter que 3 personnes ont été considérées à tort comme guéries. Ces personnes ont été soustraites de la sommation. 

Ainsi depuis le 09 mars 2020, le Burkina Faso a enregistré 302 cas confirmés de Covid-19 dont 103 femmes et 302 hommes, 48 cas de guérisons et 16 décès liés à la maladie.

Le professeur Martial Ouédraogo, a tenu à apporter des précisions sur les zones affectées. Selon lui,08 régions sur 13 sont touchées par la maladie. Les zones touchées à Boromo sont Bagassi et Wona.A Kongoussi, c’est le village de Sabcé qui est touché. Quant à Houndé, c’est le secteur 4 qui est affecté. Pour ce qui est de Sindou, c’est le site minier du village de Gnakorodougou qui est touché, et la commune rurale de Béré pour ce qui concerne la ville de Manga. Au niveau de la ville de Bobo-Dioulasso, les districts touchés sont Do et Dafra.

Ouagadougou est la ville qui enregistre le plus grand nombre de malade. Les localités de la capitales touchées par la maladie sont Nongremasonm, Baskuy, Bogodogo, Somgandé et Boulmiougou.

Présente à la conférence de presse, la Ministre de la santé, claudine Lougué, a laissé entendre que le Burkina Faso a commencé le traitement à la Chloroquine de la maladie à Coronavirus et que seuls les cas graves de la maladie bénéficient de ce traitement pour le moment. Par ailleurs, la Ministre a informé qu’une pharmacie de la place a été mise sous scellée. Il s’agit d’une pharmacie qui a importé sans autorisation préalable des tests de diagnostic rapide et qu’elle effectuait sans respect respect des normes, a-t-elle expliquée. Pour finir, Claudine Logué a répondu à la polémique faisant cas d’un vaccin test en Afrique contre le Covid-19. « Il n’y a pas de vaccin contre le Covid-19 mis à la disposition de l’Afrique », a déclaré la Ministre de la santé du Burkina Faso.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page