Burkina Faso : Des recommandations formulées par le projet SERVINNOV pour l’innovation agricole

Dans le cadre du projet SERVINNOV, un atelier d’échanges sur les solutions pour le développement des services d’appui à l’innovation agricole au Burkina Faso se tient ce 4 août 2022 à Ouagadougou.

Après trois années de travaux, les membres du projet SERVINNOV au Burkina Faso ont produit des résultats et formulé des recommandations pour le développement et l’innovation agricole. Ils se sont donc réunis afin de partager et amender les résultats issus de la mise en œuvre de ce projet et ils prévoient également d’élaborer un document d’orientation politique pour mieux éclairer le décideur politique.

C’est Moumouni Ouédraogo, Chef de service à la Direction générale des productions agro-pastorale qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette rencontre au nom du Secrétaire général du ministère en charge de l’Agriculture. Dans son discours, il a expliqué que l’objectif du projet SERVINNOV a visé le renforcement des services supports à l’innovation afin de susciter les innovations dans les chaînes de production alimentaire durables assurant le bien-être des populations rurales et la réduction de la dégradation de l’environnement et l’épuisement des ressources, au Burkina, au Cameroun et en Madagascar.

« Les activités du projet ont consisté en amont à identifier les potentiels mécanismes innovants pour le monde rural ; analyser les enjeux liés au développement et à l’appropriation des mécanismes innovants pour le monde rural; proposer des solutions pour l’efficience des services supports d’innovation pour le monde rural », a déclaré Moumouni Ouédraogo.

Pour sa part, Ousmane Traoré, Coordonnateur du projet SERVINNOV est revenu sur le déroulement du projet. Si SERVINNOV s’est tenu entre 2018 et 2021 au Cameroun et en Madagascar, il a commencé en 2019 pour le cas du Burkina Faso et, avec l’avènement de la Covid-19, une demande a été formulée pour la prolongation du projet à 2022, selon le Coordinateur au Burkina.

Le projet SERVINNOV étant à son terme, Ousmane Traoré a donné les perspectives. « Il y a un projet qui va bientôt commencer, qu’on appelle ACCESS qui est d’accélérer les dynamiques d’innovation. (…) C’est un projet qui va bientôt commencer et qui va s’étendre pendant quatre ans », a-t-il annoncé.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page