Burkina Faso : l’ABPEC/US-BF outille des jeunes en fact-checking

L’Amicale des bénéficiaires des programmes d’échanges culturels entre le Burkina Faso et les États-Unis (ABPEC/US-BF) organise une formation en fact-checking du 29 au 30 juin 2024 à Ouagadougou. Soutenue par l’ambassade des États-Unis, cette initiative  permettra de former plus d’une cinquantaine de jeunes aux techniques de détection des fausses informations et à la diffusion d’informations fiables.

La désinformation est un fléau mondial, et le Burkina Faso n’est pas en reste. C’est dans ce contexte préoccupant que l’amicale a pris l’initiative d’organiser une formation en fact-checking, visant à armer les jeunes contre ce phénomène. Pendant deux jours, du 29 au 30 juin, plus d’une cinquantaine de jeunes, dont certains professionnels de la communication, vont participer à cette formation. Elle entre dans le cadre annuel des activités de l’amical qui souhaite participer au développement socio-économique du Burkina Faso.

 « Les réalités de notre pays nous invite à aider nos frères à pouvoir se former dans le domaine. Il y a beaucoup d’informations qui circulent sur les réseaux sociaux. Comment donc traiter une information ? Quelle information est vraie et quelle information ne l’est pas ? (…) Ce sont là les inquiétudes qui nous ont amené à mettre en place une telle activité », a dit Oumou Mané, membre de l’amical et présidente du comité d’organisation de cette formation.

Les enjeux de la désinformation, le danger des fake news pour la cohésion sociale, pour la crédibilité des médias et pour les citoyens sont autant de sujets qui ont été abordés lors de cette session de formation. Quelques astuces et outils de vérification de l’information ont également été partagés. « La désinformation est un  thème d’actualité. Avec les réseaux sociaux, la capacité de vérification est devenue une aptitude à avoir », a confié le formateur, Ange Levy Jordan Medah. Pour lui « nul n’est à l’abris de la désinformation » par conséquent, « il est important de prendre le temps de vérifier tout ce que l’on consomme comme contenu, comme information et de toujours aller à la source de l’info ».

Ange Levy Jordan Medah, formateur-©Faso7

Les participants désormais mieux équipés en fact checking se sont vus attribués des attestations et ont également reçu les félicitations des organisateurs. Naomie Gambo, étudiante en Anglais et stagiaire en communication fait partie de ces jeunes. « Je travaille dans le domaine de la communication et du journalisme. Donc, le traitement  et la diffusion de l’information est un milieu dans lequel nous baignons beaucoup. Donc, c’est vraiment important de savoir comment manipuler ces informations pour le bien de notre pays surtout dans le contexte actuel », a-t-elle confié.

Naomie Gambo, particpante-©Faso7

L’ABPEC/US-BF est une association d’anciens bénéficiaires de bourses ou de programmes américains et a pour objectif de participer au développement socio-économique du Burkina Faso à travers des activités comme cette formation.

Bamboado Edwige OUOBA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page