Burkina Faso : « Notre politique ne plaît pas à beaucoup de gens »

En marge du recrutement des appelés du Service national patriotique à Bobo-Dioulasso le 21 juin 2024, le Premier ministre du Burkina Faso, Me Apollinaire Kyélem de Tambèla a réagi aux récents évènements.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page