Festival européen de cinéma : Un panel sur le dialogue interculturel organisé au profit des étudiants

Dans le cadre de l’édition 2024 du Festival européen de cinéma, la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso a organisé un panel au profit des étudiants, le 22 mai 2024, dans la salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC). Ce panel a porté sous le thème « Le dialogue interculturel ».

Au cours de cette activité, deux panélistes ont été invités pour se prononcer sous des thèmes secondaires en lien avec le dialogue interculturel entre l’Afrique et l’Europe. Cette activité se veut être un cadre pour expliquer aux participants les diversités interculturelles qui existent entre l’Afrique et l’Europe.

Présent à cette activité, Dr Dramane Konaté, conseiller technique au ministère en charge de la culture a donné sa communication sous le thème « L’interculture entre l’Afrique et l’Europe ». Selon ses explications, le Burkina Faso doit rester dans son authenticité culturelle et sauvegarder ses sources et ressources endogènes afin d’en faire un mécanisme de prévention, de gestion et de résolution des conflits.

A cet effet, Dr Dramane Konaté a fait savoir que le Burkina Faso peut à travers les valeurs d’intégrité et de solidarité, s’inscrire dans le concert des nations. De ses explications, le processus d’interculturation repose sur une dynamique relationnelle, communautaire ainsi qu’une dynamique psychique.

Dr Dramane Konaté, conseiller technique au ministère en charge de la culture -©Faso7

« Nous sommes dans un village planétaire et cela veut dire que nous devons garder notre authenticité culturelle. Nous devons garder nos sources et ressources endogènes, mais surtout en faire des mécanismes dans le contexte actuel de prévention, de gestion et de résolution des conflits. Donc, souveraineté culturelle ne veut pas dire enfermement, mais veut dire enrichissement », a-t-il indiqué.

De son côté, Karsten Mecklenburg, conseiller politique de l’Union européenne au Burkina Faso,  a indiqué que le dialogue interculturel est très important pour l’Union européenne. Saluant les participants de cette activité, il a rappelé que l’Union européenne soutient et appuie plusieurs activités au Burkina Faso.

« Ce panel de discussion sur le dialogue interculturel, c’est quelque chose d’important pour nous et surtout vu que l’Union européenne elle-même est un symbole de la diversité culturelle, de l’importance de la culture pour une nation », s’est-il exprimé.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page