Burkina Faso : Un tournoi de Maracana pour soutenir le fonds de soutien patriotique

L’association Jeunesse Impact a initié le tournoi de football marcana dénommé Tournoi des Écoles. Ce tournoi a pour objectif non seulement de mettre en compétition des jeunes scolaires de Ouagadougou, mais aussi collecter des fonds pour les PDI et pour le fonds de soutien patriotique. En finale de ce tournoi, tenu ce 4 mai 2024, c’est le Complexe Scolaire Bangré Yiguia qui l’a remportée face au Lycée Nelson Mandela.

Le football est reconnu comme étant un moyen pour promouvoir la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la solidarité. Fort de ce constat, l’association Jeunesse Impact a initié le tournoi de football marcana dénommé Tournoi des Écoles. Un tournoi qui a non seulement pour objectif de promouvoir la cohésion sociale, mais aussi d’appeler à la solidarité à travers la collecte de fonds pour les PDI et pour l’effort de paix lancé par le gouvernement de la transition.

La compétition a réuni, 16 équipes durant un mois. À l’issue du tournoi, c’est le Complexe Scolaire Bangré Yiguia qui est sorti vainqueur en battant en finale le Lycée Nelson Mandela sur le score de 1 but à zéro. Profitant de l’affluence générée par les matchs, l’association Jeunesse Impact a collecté des fonds. Une contribution volontaire des supporters et des Ouagalais solidaires des PDI et des efforts du gouvernement pour la restauration du territoire burkinabè.

« Vu le contexte sécuritaire que nous vivons actuellement, on s’est posé la question dans notre association ; que peut-on faire pour influencer positivement la situation que notre pays traverse ? Nous avons décidé de lancer le tournoi des Écoles, un tournoi qui vise à venir en aide aux PDI et participer à l’effort de paix », a déclaré Fabrice Dondassé, président de l’association Jeunesse Impact.

Après le tournoi, il a informé que le comité d’organisation fera le point de tout ce qui a été récolté. La somme réunie sera remise aux autorités pour le compte de la participation à l’effort de paix et une partie sera remise aux PDI de la ville de Ouagadougou. Pour le patron de cette première édition, Koulouba Naaba Tanga II, cette initiative des jeunes est la preuve que chacun à son niveau peut apporter son aide à la promotion de la cohésion sociale, à l’effort de paix et aux PDI.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page