Burkina Faso : Des « travaux clandestins » à la résidence de l’ambassadeur de France suspendus par le gouvernement

Les autorités burkinabè ont suspendu des travaux qui étaient en cours au sein de la résidence de l’ambassadeur de France, a informé l’Agence d’information du Burkina (AIB), ce vendredi 3 mai 2024.

Il s’agit de travaux de réalisation de bâtiments et d’ouvrages de stockage de carburant qui étaient en cours au sein de la résidence de l’ambassadeur.

Selon l’AIB, les autorités burkinabè ont décidé de suspendre les travaux parce qu’elles n’ont pas donné leur autorisation au préalable pour leur réalisation.

Les travaux de la soute ont débuté depuis 2023 et la soute en question avait même déjà reçu du carburant de la part de Total.

Par ailleurs, trois blocs de bâtiments d’immeuble R+1 comprenant 28 logements, ont aussi été réalisés, à en croire l’AIB.

Les autorités burkinabè ont non seulement décidé de l’arrêt des travaux, mais ont aussi suspendu la fourniture du carburant. Quant aux entreprises aux entreprises qui ont démarré la réalisation de ces travaux depuis 2023 et Total Burkina qui a approvisionné la soute en carburant, ils ont été auditionnés en avril 2024, toujours selon l’AIB.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page