Festival international de la musique pour l’environnement : Des cours d’écologie dispensés aux élèves du Lycée mixte de Gounghin

Dans le cadre du  lancement officiel des activités du festival international de la musique pour l’environnement (FESIME), le lycée mixte de Gounghin a été le théâtre d’une sensibilisation intensive auprès des élèves, le jeudi 2 mai 2024. L’objectif de cette initiative a été d’inciter la jeune génération à adopter des comportements respectueux de l’environnement.

Le coup d’envoi des activités du FESIME a été marqué par une séance de sensibilisation au lycée mixte de Gounghin. Les élèves ont été au cœur d’une initiative visant à promouvoir des gestes écologiques, illustrée par la plantation symbolique d’un arbre, invitant ainsi la jeune génération à prendre part à la préservation de l’environnement.

Les élèves ont été aussi sensibilisés sur le tri qui consiste à trier des déchets afin de mieux les traiter et les recycler. Ils ont également reçu des conseils sur des gestes écologiques tels que la lutte contre la pollution par les  sachets plastiques.

 « Ce que j’ai retenu, c’est qu’il faut protéger notre environnement. C’est ça l’essentiel. Pour pouvoir améliorer notre cadre de vie, il va falloir que moi et mes camarades essayions de travailler afin de protéger notre environnement », a confié Azaëlle Yameogo, élève en classe de 2nde C au Lycée Mixte de Gounghin.

Ibrahim Simporé alias Ras Simposh, promoteur du FESIME

L’aspect le plus symbolique de cette journée a été la plantation d’un arbre, véritable « geste emblématique » en faveur de la nature. Cette action a offert un exemple concret aux jeunes générations sur l’importance de préserver l’écosystème.

« Vous savez que les élèves, c’est la relève. Il faut que nous inculquions donc les idées pour le changement. C’est pour cela que nous sommes venus poser l’acte avec les élèves », a indiqué Ibrahim Simporé alias Ras Simposh, promoteur du FESIME.

Le ministère chargé de l’Environnement a tenu à accompagner cette initiative compte tenu du caractère citoyen et civique de l’activité.

« L’intérêt pour nous, c’est véritablement de sensibiliser les élèves sur la question du péril du plastique et l’engagement pour le reboisement utile », a indiqué Dramane Sawadogo, directeur général de la préservation de l’environnement.

La deuxième édition du FESIME se tient du 14 au 16 juin 2024 à Ouagadougou. Il est prévu à cet effet des prestations d’artistes, des expositions et une action de solidarité en faveur des personnes vulnérables.

Edwige OUOBA 

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page