Diplomatie : Le royaume des Pays-Bas veut être « utile au développement » du Burkina Faso

L’ambassadeur du royaume des Pays-Bas au Burkina Faso a échangé ce jeudi 25 avril 2024, à Ouagadougou avec des journalistes. Cet échange a pour objectif  de partager avec les hommes de médias les stratégies et les activités mises en œuvre des activités par l’Ambassade.

“Avoir des relations avec le Burkina Faso, c’est avoir des relations avec tout le monde, y compris les représentants de la presse”, a déclaré l’Ambassadeur du royaume des Pays-Bas au Burkina Faso, Esther Loeffen.  C’est pourquoi un échange avec les hommes de médias a été organisé ce jeudi 25 mars 2024 autour d’un  café presse.

Selon Esther Loeffen, leur principal but dans le pays est de contribuer à une stabilité et au développement du Burkina Faso.

“Les domaines prioritaires pour nous sont l’agriculture,  l’eau, l’énergie, la santé et surtout l’emploi et l’auto-emploi des jeunes. Dans tous ces domaines, on amène une approche communautaire pour toucher les ménages ruraux, les communautés rurales, surtout aussi les femmes et les jeunes”, a-t-elle déclaré.

Depuis la réouverture de l’Ambassade,  plusieurs activités ont été réalisées au Burkina Faso, selon Van Den Bosch Maarlen, chef de coopération. Il s’agit, entre autres, de l’ouverture d’une centrale solaire à Tenkodogo en 2023 qui a permis à 19000 ménages de bénéficier de l’électricité. L’amélioration de l’approvisionnement de l’eau au Burkina Faso, des installations pour l’eau potable, le nettoyage des installations existantes sont également d’autres activités réalisées.

Dans le domaine de la santé, il est noté, la construction de deux infrastructures de santé à Bobo-Dioulasso avec 150 lits par hôpital. A Fada N’Gourma, la construction d’un hôpital universitaire est en projet.

On est dans un bon esprit de coopérer mais pas avec le gouvernement seulement », Ambassadeur du royaume des Pays-Bas au Burkina Faso.

La Cheffe de la Diplomatie Esther Loeffen a informé que l’Ambassade vise les domaines où elle est capable  de contribuer. “On est conscient de la situation de votre pays donc on a décidé de tenter d’être utile au développement de votre pays. C’est vraiment contribuer à un développement économique local, notamment le développement endogène”, a-t-elle noté.

Sur la motivation de leur retour après plusieurs d’années, elle a noté que la stabilité du Sahel est importante parce que cette stabilité  incombe à la leur.

Esther Loeffen a assuré que son pays a de bons rapports avec le Burkina Faso. “Surtout aussi au niveau technique, les relations sont bonnes. On est dans un bon esprit de coopérer mais pas avec le gouvernement seulement, mais aussi avec les autres couches de sociétés, soit les ONG, soit les privés les entreprises,  la société civile et les médias”, a-t-elle ajouté.

En rappel, l’Ambassade des Pays-Bas avait fermé ses portes au Burkina Faso en 2013. Elle a été réinstallée en 2020 et en août 2021, l’ambassadeur est arrivée au Burkina Faso.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page