Football : l’analyse tempérée de Blati Touré après le nul des Étalons face au Niger

Mardi, 26 mars 2024 à Casablanca, les Étalons du Burkina Faso n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul (1 – 1) contre le Mena du Niger. Une performance décevante pour des Étalons en reconstruction sous l’ère Brama Traoré, face à laquelle Blati Touré capitaine des Étalons pour ce match a eu un constat amer mais tempéré. « Il va falloir tirer des leçons de ces matchs amicaux » a-t-il déclaré.

La trêve internationale de mars 2024 ne restera pas un souvenir impérissable pour les Étalons engagés dans un processus de reconstruction sous la houlette de Brama Traoré. Les coéquipiers de Blati Touré en deux matchs, ont concédé une défaite puis un nul face à des adversaires pourtant pas réputé pour être des ténors du football africain.

Déçu de la performance de l’équipe, Blati Touré s’est montré amer, mais calme et tempéré sur la situation des Étalons à trois mois de jouer l’Egypte en qualification pour la Coupe du Monde 2026. « Je pense qu’il y a des points positifs à ces deux rencontres. C’est vrai qu’on était venu pour chercher la victoire, mais n’oublions pas que c’est un match amical. Les matchs amicaux sont aussi faits pour apprendre de ses erreurs. Ça n’a pas marché au niveau du résultat, mais je pense que y a eu qu’à même beaucoup de bonnes choses. On va continuer à travailler et revenir beaucoup plus mieux », a confié Blati Touré.

Après la défaite face à la Libye, les Étalons étaient attendus face au Niger pour se rassurer et engranger de la confiance pour la suite.

La solidité défensive des Étalons a été mise à rude épreuve avec 3 buts encaissés en deux matchs. En revanche, la satisfaction des Étalons se situe au niveau de l’intégration des nouveaux joueurs tels que Kader Ouattara, Mohamed Ouedraogo et la confirmation de Sacha Banssé au milieu de terrain.

Le groupe est jeune et a de la qualité, dixit Blati Touré, mais il manque d’expérience internationale pour le moment. « Je l’ai dit, ce ne sont que des matchs amicaux et c’était aussi le bon moment de voir ces jeunes joueurs. (…) C’est vrai qu’il y a beaucoup de cadres qui ne sont pas là, mais ça n’a pas trop affecté le groupe pour autant. Il va falloir tirer des leçons de ces matchs amicaux parce que l’Egypte est l’une des meilleures équipes d’Afrique. Mais je pense qu’il y a moyen de faire quelque chose. C’est vrai que c’est une grande équipe, mais sur ces dernières années, ils ne sont pas vraiment au top » a analysé Blati Touré.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page