Burkina Faso : La cargaison de charbon fin est à Ouagadougou

Les 32 conteneurs de charbon fin, qui ont servi, entre autres, de monnaie d’échange dans la transaction entre l’État et Iamgold Essakane SA dans le cadre de l’affaire dite « Charbon fin« , sont arrivés à Ouagadougou. Ils ont été déchargés ce 9 février 2024 dans un entrepôt de la zone industrielle de Kossodo, en vue du traitement de leur contenu à l‘usine de traitement des résidus miniers.

Du côté de la zone industrielle de Kossodo, l’heure est au déchargement des 640 sacs contenant 447 tonnes de charbon fin. Le ministre en charge des Mines, Yacouba Zabré Gouba, et celle déléguée chargée du Budget, Fatoumata Bako/Traoré, étaient sur les lieux pour constater l’avancement des travaux.

Yacouba Zabré Gouba a rappelé que c’est le Conseil des ministres du 7 février 2024 qui avait décidé du transfert de cette cargaison de Bobo-Dioulasso à Ouagadougou. « Nous sommes aujourd’hui à l’étape pour s’assurer que les décisions du Gouvernement sont en train d’être mises en œuvre et également s’assurer que l’intégralité des cargaisons a été convoyée de Bobo vers Ouaga », a laissé entendre le ministre en charge des Mines.

Les deux ministres vérifient le contenu de l’un des conteneurs-©Faso7

Yacouba Zabré Gouba a aussi rappelé que le Conseil des ministres du 7 février 2024 avait décidé de la signature d’une convention qui devrait permettre, à terme, d’aller vers le traitement de cette quantité de résidus miniers. « La convention va être signée avec la société Golden Hand, qui est une entreprise de droit burkinabè, détenue par des Burkinabè et l’État à travers la Société nationale des substances précieuses », a-t-il fait savoir.

Ensuite, le ministre en charge des Mines a rappelé que le Conseil des ministres du 7 février 2024 avait par ailleurs entériné une feuille de route prenant en compte le processus de traitement de ce charbon fin, ainsi que les acteurs qui vont suivre le processus. « On devrait, en tout cas, dans les prochains jours, ou les prochains mois à venir, se donner rendez-vous ici pour constater ce qui a été fait en termes de traitement de ce charbon fin […]. L’intégralité des ressources seront reversées au profit du budget de l’État », a conclu le ministre Yacouba Zabré Gouba.

Lire ➡️ Dossier Charbon fin : Le règlement par voie transactionnelle de 9 milliards F CFA adopté

Notons que c’est le jeudi 8 février 2024 que cette cargaison a été enlevée au port sec de Bobo-Dioulasso, où elle se trouvait depuis 2018, pour être convoyée à Ouagadougou.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page