Solidarité : L’artiste musicien Bi Nabié offre des vivres au SYNAMUB

Ce jeudi 12 janvier 2023, à Ouagadougou, l’artiste musicien burkinabè, Nabié Bi-Yéké dit Bi Nabié a fait un don de vivres au Syndicat Natinal des Artistes Musicien du Burkina (SYNAMUB).

Face à l’impact de la situation sécuritaire dont les artistes burkinabè sont confrontés, Nabié Bi-Yéké connu sous le nom d’artiste Bi Nabié a apporté sa contribution au Syndicat Natinal des Artistes Musicien du Burkina à travers un don symbilique. Il s’agit d’un don composé de riz, de bidon d’huile et et de cartons de pâte alimentaire.

« C’est la solidarité et en temps difficile, il est de coutume dans les communautés burkinabè de se soutenir. (…) Pourquoi choisir les artistes musiciens ? Parce que moi-même, je suis un artiste-musicien et étant dans ce milieu-là, je connais la situation pénible que vivent l’ensemble des artistes-musiciens », a fait savoir Bi Nabié.

Par ailleurs, il a indiqué que cette initiative est partie d’un constat sur les conditions difficiles que sont confrontés les artistes musiciens du fait de l’insécurité. Pour lui, certaines artistes n’arrivent pas à prester dans certaines localités du fait de cette situation.

« Il y a des musiciens qui ont par exemple une assise régionale très poussée et qui voient leurs régions aujourd’hui en difficulté. Ils n’ont plus la possibilité de se produire pour avoir un peu de quoi se nourrir. Du coup, on se retrouve face à une assise suffisamment rétrécie », a déploré Bi Nabié tout en invitant les Burkinabè à s’unir pour face au défi sécuritaire.

Prenant la parole au nom des artistes, le secrétaire général du SYNAMUB, Almamy KJ, a tenu à remercier le donateur pour ce geste qui va contribuer un tant soit peu à subvenir à certains besoins des artistes. En ce qui concerne la répartition des vivres, il a fait savoir que le SYNAMUB va procéder au partage avec l’ensemble des artistes dans un certain nombre de condition.

« Pour nous, c’est un soulagement. (…) Il y a des zones où les artistes ne peuvent plus jouer. Et quand on va de façon particulière penser à ce que vivent ces artistes-là, on se retrouve aujourd’hui à leur faire don, ça nous va droit au cœur. On ne peut que lui dire merci », a-t-il dit.

Lazard KOLA

Fasso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page