Chronique judiciaire : Condamné pour avoir volé le téléphone d’une travailleuse du sexe

OA, est âgé de 23 ans. Il est célibataire et père de trois enfants de mères différentes. Jardinier, il a comparu au tribunal de grande instance de Ouahigouya le mercredi 19 octobre 2022 pour répondre des faits de vol à lui reprochés. Il lui est reproché d’avoir dans la nuit du 6 au 7 octobre 2022 soustrait frauduleusement un téléphone portable plus la somme de 122 000 FCFA appartenant à deux dames (travailleuses du sexe) dans un maquis à Ouahigouya. A la barre, interrogé par le juge, le prévenu n’a reconnu que le vol de téléphone portatif.

OA, explique qu’il  était allé chez les travailleuses du sexe  dans l’intention de se satisfaire. Et arrivée sur les lieux, il a invité une d’elles  dans une chambre. Il dit avoir soustrait le téléphone et la prostituée a crié « voleur »  et il a été arrêté. Il déclare avoir restitué immédiatement le téléphone au moment des faits.

Le tribunal a réservé les intérêts de la partie civile du fait qu’elle  était absente.

Le procureur, après avoir écouté le prévenu, a demandé au tribunal de le déclarer coupable de vol de téléphone portatif et de le condamner  à une peine d’emprisonnement de 12 mois ferme plus une amende de 200 000 FCFA assorti de sursis.

Au verdict, le tribunal a déclaré OA coupable des faits de vol de téléphone portatif puis l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois dont 2 mois ferme plus une amende de 500 000 FCFA assortie de sursis.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page