Journée mondiale du coton : Le message du ministère en charge du commerce

Ceci est un message du ministère en charge du commerce, signé du Secrétaire général, à l’occasion de la Journée mondiale du coton.

Chers acteurs du monde du coton

Chers compatriotes

Ce 07 octobre 2022, le monde entier célèbre la 4ème édition de la Journée mondiale du coton (JMC).

Pour mémoire, le 07 octobre a été proclamé Journée mondiale du coton par l’Assemblée Générale des Nations Unies à travers la résolution A/RES/75/318 du 30 août 2021. A travers cette résolution, les Etats membres reconnaissent le rôle vital que joue le coton en tant que source de revenus pour des millions de personnes, ainsi que ses répercussions économiques et sociales très larges dans le monde.

La célébration de cette Journée permet de faire connaître l’importance de la production, de la transformation, de la commercialisation et de la consommation du coton, ainsi que les problèmes particuliers auxquels la chaine de valeur du coton est confrontée et les perspectives qui y sont associées.

En outre, cette journée commémorative est un signe de reconnaissance des efforts de millions d’acteurs œuvrant inlassablement dans les champs pour produire du coton de haute qualité. C’est aussi une occasion unique de renouveler notre engagement, en vue d’un secteur coton durable.

Pour magnifier l’édition 2022 de la Journée mondiale du coton, une série d’activités seront déroulées aussi bien au plan international qu’au niveau national.

Au plan international, la célébration de l’édition 2022 est organisée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) autour du thème « Tisser un avenir meilleur pour le coton ». Cette manifestation soulignera le rôle essentiel du secteur du coton pour les pays producteurs ou exportateurs, ainsi que l’importance plus grande qu’il revêt partout dans le monde sur le plan économique et social. Elle sera l’occasion de se pencher sur le rôle crucial du secteur du coton dans la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD).

Le Burkina Faso, en tant que pays membre de l’Initiative sectorielle en faveur du coton (C-4) à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), y prendra activement part.

Chers compatriotes

Chers acteurs de la chaîne de valeur du coton

Chers partenaires au développement

Cette 4ème édition de la Journée mondiale du coton se tient dans un contexte international marqué par la persistance de la pandémie de Covid-19, la crise Russo-Ukrainienne et les changement climatiques, qui ont perturbé les chaînes d’approvisionnement avec pour corollaires le renchérissement du fret et des intrants agricoles.

Au plan national, plusieurs zones de production sont durement affectées par le terrorisme et les acteurs paient un lourd tribut. C’est le lieu pour moi de saluer la mémoire de toutes les victimes du terrorisme. Aussi, je tiens à saluer la résilience des braves producteurs de coton et de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur du coton.

Le Gouvernement de la Transition, conscient de l’importance de la culture du coton et de sa contribution dans l’économie nationale et en dépit de la situation socioéconomique difficile, a encore consenti d’énormes efforts en soutien aux acteurs de la filière coton, pour la réussite de la campagne cotonnière 2022/2023.

Chers compatriotes

Chers acteurs de la chaîne de valeur du coton

Chers partenaires au développement

Les soubresauts aussi bien endogènes qu’exogènes auxquels notre pays est confronté nous interpellent sur la nécessité de la transformation, de la valorisation et de la consommation des produits locaux et particulièrement le coton ; toute chose qui permettra de construire une économie résiliente, de créer de nouvelles opportunités de revenus et d’offrir des conditions de vie décentes aux acteurs de la chaîne de valeur du coton.

Pour ce faire et conformément à la vision de notre pays, les efforts seront poursuivis et des réformes nécessaires seront opérées à même d’impulser une nouvelle dynamique dans la chaîne de valeur du coton.

Ainsi, sous l’impulsion de la Transition, un Plan d’actions stratégique pour le développement durable de la chaîne de valeur du coton est en cours d’élaboration. Ce plan d’actions définira le modèle économique le mieux adapté pour le développement durable du secteur coton dans un horizon temporel et réaliste.

Par ailleurs, les autorités de la Transition voudraient rassurer les opérateurs économiques nationaux ou étrangers ainsi que ses partenaires au développement intéressés par la transformation locale de l’Or blanc, de la disponibilité des compétences nécessaires pour un tissu industriel textile solide et prospère. En effet, à l’horizon 2025, la filière génie des textiles de l’Ecole Polytechnique de Ouagadougou mettra sur le marché de l’emploi plusieurs dizaines d’ingénieurs de conception en mesure de trouver des solutions aux problématiques du domaine des textiles. En d’autres termes, le Burkina Faso vous invite à l’investir dans la transformation locale du coton.

Chers compatriotes

Chers acteurs de la chaîne de valeur du coton

Chers partenaires au développement

Le Burkina Faso, membre du C-4, reste engagé aux côtés des autres pays producteurs de coton du monde pour défendre les intérêts des acteurs du coton dans les instances internationales, afin qu’ils puissent tirer substantiellement profit des fruits de leur labeur. Pour ce faire, il est essentiel de disposer d’un système commercial international du coton qui soit réglementé, non-discriminatoire, ouvert, juste, inclusif, prévisible et transparent. Aussi, est-il indispensable de réduire les mesures de soutien interne au coton qui faussent les échanges et toute autre distorsion du marché qui limite les avantages de la libéralisation du commerce.

Dans ce cadre, le Burkina Faso continuera le plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers, afin de maintenir l’aide au développement en faveur du coton, voire de l’accroitre de façon significative au regard des défis majeurs auxquels les pays africains producteurs de coton font face.

Au nom des autorités de la Transition du Burkina Faso, je voudrais traduire ma reconnaissance à tous les acteurs nationaux et internationaux pour leur engagement constant dans le développement et le rayonnement de la chaîne de valeur du coton burkinabè.

Pour terminer, je voudrais inviter l’ensemble des Burkinabé et particulièrement les acteurs de la chaîne de valeur du coton à s’approprier la Journée mondiale du coton et à la célébrer de manière appropriée.

Vive le coton pour un développement durable du Burkina Faso !

Vive la Journée mondiale du coton !

Je vous remercie !

Le Secrétaire Général, chargé de l’expédition des affaires courantes

Fidèle ILBOUDO

 Chevalier de l’Ordre du Mérite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page