Violences liées au genre au Burkina Faso: Un gendarme s’en prend à une fille à Niangoloko

Une information circulant ce 19 août 2020 sur les réseaux sociaux dans les groupes de discussion et relayée par le journal en ligne Minute.bf, mentionne le fait qu’un gendarme en service en Niangoloko aurait introduit du piment dans le sexe d’une jeune fille après lui avoir fait subir des sévices corporels.

La jeune fille serait l’ex petite amie du gendarme en question.

Le mis en cause de grade Maréchal des Logis (MDL) serait en train d’être traduit en conseil de discipline de la gendarmerie selon le journal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page