Burkina Faso : La connexion internet des institutions d’enseignement supérieur et de recherches officiellement lancée

La cérémonie officielle de lancement de la connexion internet des institutions d’enseignement supérieur et de recherches (IESR) s’est tenue, le 14 juin 2024 à l’université Joseph Ki- Zerbo. Avec pour partenaire Orange Burkina Faso, la connexion IERS est un projet qui vise à améliorer et offrir une formation de qualité aux étudiants ainsi qu’aux chercheurs des instituts de formation et de recherche.

« La connectivité des IESR, un outil stratégique pour un accès à une formation et une recherche de qualité et plus compétitive dans un contexte de résilience des acteurs », c’est sous ce thème que s’est tenue la cérémonie de lancement de la connexion IERS. La connexion IERS est un projet qui a coûté environ 4 milliards de F CFA à l’État Burkinabè, avec comme partenaire d’exécution, Orange Burkina Faso. Ce projet d’interconnexion va permettre d’améliorer les conditions de formation et de travail des étudiants et enseignants dans neuf IERS sur les dix que compte le Burkina Faso.

Orange Burkina Faso a appuyé ce projet à travers l’accompagnement technique (Wifi, Fibre optique) et la formation des ingénieurs. Nafy Silué Coulibaly, Directrice Générale de Orange Burkina Faso n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance vis-à-vis du gouvernement pour avoir fait confiance à son institution pour la réalisation de ce projet hautement technologique.

Nafy Silué Coulibaly, Directrice Générale de Orange Burkina Faso -©Faso7

« L’accompagnement a consisté à mettre à la disposition du ministère en charge de l’enseignement supérieur, des équipements informatiques. Ce sont des équipements wifi qui sont mis dans les neuf IESR. Nous avons aussi œuvré à relier avec un très haut débit les différents bâtiments à travers la connectivité fibre, sans oublier la formation de 29 ingénieurs qui vont assurer le suivi et la maintenance de tout le dispositif pour la pérennisation du projet. Cela est important pour permettre au dispositif de vivre et servir les étudiants et enseignants chercheurs le plus longtemps possible », a-t-elle indiqué.

De son côté, Pr Adjima Thiombiano, ministre en charge de l’enseignement supérieur, a indiqué que la connexion dans les IERS vise à améliorer la qualité des formations dans les universités du Burkina Faso. A cet effet, il a fait savoir que ce projet va faciliter les recherches des étudiants et enseignants chercheurs. « C’est un bijou qui permet à tous les acteurs de pouvoir améliorer leur compétence à travers l’acquisition des connaissances, mais ça permet également une meilleure organisation, synergie et une meilleure gouvernance dans son ensemble », a-t-il indiqué.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page