Burkina Faso : La JUPCK tient la 2e Édition du Festival Traditionnel Sifoka à Kampti

La commune rurale de Kampti, située dans la région du Sud-ouest, a vibré au rythme des festivités du 24 au 26 mai 2024. Organisée par l’Association de Jeunesse Unie pour la Promotion Culturelle à Kampti (JUPCK), la deuxième édition du Festival traditionnel Sifoka a proposé une riche programmation de soixante-douze heures, sous le thème « Déperdition des valeurs culturelles, quel impact sur le tissu social dans la région du sud-ouest ? ».

La deuxième édition du Festival traditionnel Sifoka s’est déroulée dans une ambiance festive et conviviale, réunissant la population de Kampti ainsi que celle des localités environnantes sur le terrain des Écoles centre A et B. Au programme de cette année : des prestations artistiques, des mets culinaires locaux, la danse traditionnelle et le tir à l’arc.

Selon Ollo François Kambiré, Président de la JUPCK, le festival vise avant tout à renforcer la cohésion sociale à Kampti. « Comme l’a dit notre thème, c’est la cohésion sociale qu’on veut renforcer à Kampti. C’est-à-dire créer un cadre dans lequel les filles et les fils de Kampti vont se retrouver, communier ensemble, s’amuser, se divertir, se pardonner et cultiver la paix », a-t-il laissé entendre.

Le Préfet et président de la délégation spéciale de la commune de Kampti, Massahiba Aimé Soulama, a lors de la cérémonie d’ouverture, exprimé sa satisfaction de voir une telle activité se dérouler sur le territoire de Kampti. Il a souligné l’importance de cet événement qui, pendant 72 heures, mobilise la population locale autour des valeurs de paix, de cohésion sociale et de vivre ensemble harmonieux.

Le Préfet et président de la délégation spéciale de la commune de Kampti a également salué l’initiative de la JUPCK d’inclure des mets locaux dans le programme de la présente édition.

Le festival a été l’occasion pour la population de Kampti de se rassembler, de célébrer leurs traditions et de renforcer les liens communautaires.

Le Festival traditionnel Sifoka s’affirme ainsi comme un moment fort de la vie culturelle de Kampti, permettant de célébrer et de préserver les valeurs culturelles tout en promouvant la paix et la cohésion sociale.

En ce qui concerne l’ambiance, les festivaliers ont été comblés. « L’ambiance est de taille, il y a la joie, on voit des gens qui dansent, il y a des vendeurs et des vendeuses. J’apprécie vraiment cette deuxième édition du festival », a souligné Daouda Sanfo, au soir de la clôture de l’événement.

Par ailleurs, le président Ollo François Kambiré a adressé ses remerciements à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette édition, notamment le ministère en charge de la culture, les parrains, la population de Kampti et tous les participants mobilisés pour cet événement.

Rendez-vous est déjà pris pour la troisième édition, avec l’espoir de perpétuer cette belle tradition.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page