72 heures de la santé préventive de la Police : La prise en charge des policiers et de la population au cœur des activités

La Police nationale a lancé ce mardi 28 mai 2024 à Ouagadougou, les 72 heures de la santé préventive de la police. Elles sont placées sous le thème, « Contribution des services de santé de la Police nationale au bien-être des policiers et la population ».

En vue de promouvoir les services de santé de la police nationale, les 72 heures de la santé préventive ont été lancées ce mardi 28 mai 2024, à Ouagadougou. Selon Dr Roger Ouédraogo, Directeur Général de la police nationale, les policiers sur le théâtre des opérations sont confrontés à de diverses problématiques dont la prise en charge des blessés.

Au cours de ces 72h, des réflexions sur l’ensemble des mesures à prendre pour améliorer la prise en charge des blessés en opération et tous les policiers malades au sein de la police nationale, seront menées.

« Le thème, contribution des services de santé de la Police Nationale au bien-être des policiers et de la population, reflète notre engagement envers la santé non seulement de nos agents, mais aussi de la communauté que nous servons », a-t-il déclaré.

Plusieurs activités seront menées au cours de ces 72 h. Il s’agit des panels, consultations, du dépistage gratuit des hépatiques virales B, C, du VIH-Sida, de l’hypertension artérielle, du cancer du col de l’utérus et le cancer du sein et le bilan de santé gratuit. Et de l’avis du Directeur Général, ces activités visent à promouvoir les meilleures pratiques en matière de santé préventive.

Selon Sonia Guigma, représentant la marraine, cette activité est celle de la promotion de la santé. « L’objectif de vos 72 heures de santé préventives souligne l’importance vitale de la promotion de la prévention des maladies dans nos vies quotidiennes. Elle nous rappelle la nécessité de revoir notre mode de vie. Cela est d’autant plus important pour les policiers qui ont besoin d’être en bonne santé pour réussir leur mission », a-t-elle déclaré.

« L’objectif de vos 72 heures de santé préventives souligne l’importance vitale de la  promotion de la prévention des maladies dans nos vies quotidiennes » (Sonia Guigma, représentant la marraine)

Le ministre en charge de l’administration territoriale est le patron de ces 72h. Selon son représentant, le Commissaire divisionnaire de police, Bertrand Toé, l’objectif de ces 72 heures est clair et précis. Il s’agit de promouvoir la santé des policiers, de leurs familles et de la population en général. De ce fait, elles seront ponctuées d’activités sanitaires à caractère préventif.

De son avis, le thème est interpellateur. « Le rôle joué par les services de santé de la police nationale pour garantir l’aptitude et la santé du policier est crucial pour l’exécution des missions classiques et spécifiques, notamment en ses moments de lutte contre le terrorisme », a-t-il dit.

Selon le Commissaire divisionnaire de police Bertrand Toé, le  thème  est interpellateur  et souligne l’engagement pour la santé et le bien-être votre engagement pour la santé et le bien-être des policiers ainsi que des populations qu’ils servent.

En rappel, les 72 heures de la santé préventive de la police se tiennent du 28 au 30 mai 2024, au sein de la Direction Générale de la Police Nationale. Elles sont placées sous le thème, « Contribution des services de santé de la police nationale au bien-être des policiers et la population ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page