Développement inclusif et financier : FONAFI et SAFINE SA s’engagent pour le développement des micro entrepreneurs 

Le Fonds national de la finance inclusive (FONAFI) et la Société d’accompagnement et de financement de l’entreprise (SAFINE SA) ont signé, le 30 avril 2024, une convention cadre de partenariat pour le développement des micro-entrepreneurs et l’inclusion financière au Burkina Faso.

La signature de ce partenariat entre les deux institutions, vise à doter les acteurs du secteur de la microfinance de moyens conséquents pour le développement de leurs activités. SAFINE SA à travers cet accord avec le FONAFI, pourra bénéficier de plusieurs avantages, notamment sur le plan institutionnel, sur le plan du financement et un fonds de garantie, et ce, au profit des micro-entrepreneurs.

Concernant le volet institutionnel, Hyacinthe Woutingdio Traoré, Directeur général de SAFINE SA, a expliqué que ce volet revêt un aspect important en ce sens qu’il permettra de doter les capacités de leurs cibles communes, à savoir les micro-entrepreneurs exclus du système de financement classique.

De ses explications, les acteurs pourront bénéficier de formations ainsi que d’accompagnement pour l’acquisition de matériel. A cela, s’ajoute le développement des produits digitaux afin d’atteindre un grand nombre de clients.

Hyacinthe Woutingdio Traoré, Directeur général de SAFINE SA

En plus de l’assistance institutionnelle offerte par le mécanisme du FONAFI, le directeur général de SAFINE SA dit noter également l’octroi d’une ligne de crédit au profit de sa structure et de ses clients.

« En réalité, nous profitons des opportunités que le Fonds offre. Le Fonds étant donc une structure créée et mise en place par le gouvernement pour accompagner les acteurs du secteur de la microfinance afin que ces acteurs puissent développer leurs activités et aller vers surtout les clients qui sont un peu délaissés dans le cadre de l’inclusion financière. C’est vraiment une opportunité pour nous », s’est exclamé Hyacinthe Woutingdio Traoré.

Wango Fidèle Yameogo, Directeur général du Fonds national de la finance inclusive (FONAFI) a rassuré que son institution se tiendra toujours aux côtés de SAFINE SA, car tous deux partagent les mêmes visions. L’accompagnement de la FONAFI, dit-il, sera axé sur le renforcement de l’éducation financière et l’équipement en matériel informatique, technologique et la digitalisation des processus métiers.

Hyacinthe Woutingdio Traoré, Directeur général de SAFINE SA

Le directeur général du FONAFI a par ailleurs indiqué qu’en 2019, le gouvernement du Burkina Faso a adopté la stratégie nationale de la finance inclusive avec pour objectif de toucher 75 % de la population en matière de couverture en inclusion financière. A travers la signature de cette convention, cela pourrait un tant soit peu contribuer à l’atteinte de ces objectifs pour lesquels la FONAFI a été créée.

« Notre nouveau partenaire maîtrise déjà le terrain à travers la couverture du territoire national, surtout à travers la digitalisation et à travers également la présence effective sur le terrain. Donc, nous nous réjouissons de la signature de cet accord de partenariat pour mieux répondre aux besoins des populations vulnérables en matière de financement », a-t-il dit.

Cheick Habib Désiré BAYILI 

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page